pub
Développement

Message de la ministre Victoire S. Tomegah Dogbé a l’occasion de la 19e célébration de la Journée Internationale de la Jeunesse

Advertisement

Tous les ans, la communauté internationale célèbre la journée de la jeunesse. C’est à cette occasion que la Ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes a prononcé un discours. Cette année, le thème retenu est « l’engagement civique de la jeunesse ». Voici in extenso, le discours prononcé.

 

Cette célébration instituée par les Nations–Unies donne l’occasion chaque année à tous les acteurs d’orienter leur regard sur les jeunes en tant qu’agents du changement et pour reconnaître leur rôle essentiel dans le façonnement de l’avenir de chaque nation.

Cette année ; le thème retenu par la communauté internationale pour célébrer cette journée est « l’engagement civique de la jeunesse  ».

De par son activité et sa pertinence, ce thème nous donne l’opportunité de sensibiliser davantage les parties prenantes sur l’importance et l’impact de l’engagement civique des jeunes hommes et femmes.

 

Ainsi, il est attendu que les différentes activités au menu de cette célébration permettent de donner de l’élan et de fournir des réflexions innovantes sur la stratégie par laquelle l’on pourrait faire de l’engagement civique des jeunes, un catalyseur pour une participation plus efficace de cette couche dans la vie politique, sociale et économique de nos communautés.

L’atteinte d’un tel objet requiert à ne point douter, de notre part à tous, gouvernants, travailleurs de jeunesse, représentants d’organisations de jeunesse, monde académique, organisations internationales, organisations de la société civique, parents, une implication ardue.

 

En effet, défini comme l’art de vivre ensemble sur un territoire donné, dans le respect des règles communes librement établies, le civisme est également une vertu qui consiste à travailler au bien public, à s’intéresser à la vie sociale et politique, à se plier aux disciplines nécessaires, à respecter les lois légitimes ainsi que les autorités chargées de les appliquer.

L’engagement civique est en quelque sorte l’expression même de la stabilité d’une société et de son regard tourné vers l’avenir, c’est-à-dire de sa pérennité.

 

Il a comme exigence première d’éducation des citoyens, dès leur plus jeune âge, au respect des autres, de leur cadre de vie et des valeurs de la Nation.

Qu’il s’agisse des pays développés ou des pays en voie de développement, l’engagement civique a toujours eu des retombées positives autant pour les jeunes, que pour la collectivité.

Sur le plan individuel, des études indiquent que les jeunes civiquement engagés seraient plus susceptible que les jeunes non engagés de révéler des défis personnels et sociaux et d’être maîtres de leur vie.

En outre, il est reconnu chez les jeunes civiquement engagés une meilleure estime d’eux- mêmes et un sens plus aigu de leurs capacités.

 

A ce titre, promouvoir l’engagement civique des jeunes nécessite une action soutenu de tous aux côté du gouvernement dont la mission est notamment de faire prendre conscience au citoyen de ses devoirs dans le respect des ses droits et de promouvoir auprès de lui une attitude responsable.

Car, espoir d’un peuple, la présence dans une nation de jeunes citoyens intéressés et engagés dans les affaires de la société aux plans politique, sociale, caritative, culturel est une donnée sociale positive.

 

La jeunesse a la créativité, le potentiel et la capacité nécessaire pour changer les choses pour elle-même, pour la société, et pour le reste du monde.

L’énergie et le leadership des jeunes hommes et femmes ont été démontrés dans les processus de démocratisation de nos Etats et le dynamisme qu’ils impulsent au développement économique et social par leur participation reste indéniable au sein de nos pays engagés sur la voie de l’émergence.

 

C’est pourquoi, le Togo, à l’instar de Nation-Unies avec le Plan d’action mondial pour la jeunesse, de l’UNESCO dans le cadre de sa Stratégie opérationnelle pour la jeunesse 2014-2012 ou encore de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) à travers sa jeunesse 2015-2022, a inscrit la participation et l’engagement civique des jeunes comme des priorités dans l’action du gouvernement.

 

Cette importance clairement affichée par notre pays est traduite d’une, part par la politique national de la jeunesse qui fait de la promotion de l’engagement civique et d’éducation à la citoyenneté adoptée par le gouvernement en 2014 d’autre part.

Ces deux instruments mettent en exergue le rôle capital du civisme et contribuent à faire avancer la réflexion sur les manières les plus pertinentes de promouvoir la participation active et l’engagement civique des jeunes dans la mise en œuvre des actions de développement économique, social et culturel dans notre pays.

 

Comme nous pouvons le constater dans notre pays, les jeunes ne sont pas de simple bénéficiaire e l’action du gouvernement en matière de formation civique et de promotion de l’engagement citoyen.

Ils sont aujourd’hui des acteurs essentiels dans la recherche des solutions aux défis auxquels font face nos populations et qui ont pour noms luttes contre la pauvreté, promouvoir de la solidarité et de la cohésion sociale, protection de l’environnement, etc.

De ce fait, le travail gouvernement ces dernières années en matière de promotion du civisme citoyennes vise à responsabiliser les jeunes et à œuvrer avec tous les acteurs pour encourager leur pleine participation au développement de leurs sociétés.

 

Dans cette option, le gouvernement togolaise, en tenant compte des relations de cause à effet entre la jeunesse et le développement socio-économique, accorde toute son importance à l’action de cette jeunesse qu’il associe le plus étroitement possible à la construction nationale.

Pour leur engagement et leur dévouement impressionnant, les jeunes volontaires nationaux mobilisés et affectés sur des missions de diverses natures (santé, éducation, agriculture, développement communautaire, etc.) sur toute l’étendue de notre territoire dans le cadre du programme de volontariat national (PROVONAT) ont contribué à des changements sociaux positifs au sein de nos communautés.

 

L’engagement de notre jeunesse autour d’initiatives telles que la journée du civisme organisée tous les premiers samedis du mois, est l’illustration éloquente que les jeunes togolais sont épris de sens civique et citoyen.

En effet, la démocratie, l’Etat de droit et l’émergence économique pour lesquels nous nous investissons tous les jours sont étroitement liés au civique, car le maintien et le développement de la démocratie autant que la création de richesse dépendent de la conscience de chaque citoyen.

 

Ainsi, le soutien à l’engagement civique de la jeunesse togolaise doit permettre une action encore plus dynamique en positionnant les jeunes à la point du combat pour assurer un développement socio-économique et culturel durable, Parce que les aspirations dont ils porteurs se fondent sur des valeurs civiques authentique liées au travail et à

Comme par hasard, le thème retenu pour la célébration de cette année cadre si parfaitement avec l’un des objectifs du programme vacances utiles et citoyennes qui consiste à valoriser l’engagement citoyen et civique des jeunes Togolais.

 

De ce fait, toutes les activités prévues au titre des vacances utiles et citoyennes qui est à sa 6ème édition, seront axées sur le thème de cette 19ème célébration de la journée internationale de la jeunesse.

Je saisis cette opportunité pour lancer un appel à toute la jeunesse pour qu’elle s’engage dans une alliance constante avec le gouvernement et pour qu’elle nous apporte, dans une action patriotique, son inestimable et indispensable concours en vue de réaliser la vision pragmatique du Chef de l’Etat qui nous mènera vers le progrès social, économique et culturel su Togo.

 

J’invite donc les jeunes à travers le conseil national de la jeunesse et l’ensemble des acteurs à se mobiliser massivement autour des différentes activités retenues et à se montrer plus que jamais comme les fers de lance de la promotion de la paix, des changements positifs et du développement durable de notre cher pays.

 

Bonne célébration à la jeunesse togolaise et celle du monde entier.

 

 

Advertisement

Publier un commentaire