pub
Développement

Le Togo a réalisé 76% du taux de réalisation des réformes au premier semestre 2015

Advertisement

Lomé a abrité ce jeudi 27 août 2015 la 11ème rencontre de revue nationale de réforme dans les différents ministères. Cette rencontre organisée ministère de l’Economie, des Finances et de la Planification du Développement porte sur la mise en œuvre des réformes au premier semestre 2015 dans les ministères et institutions de l’Etat.

 

A en croire les organisateurs, cette rencontre est une opportunité pour les représentants des différents ministères et institutions étatiques de faire le point des réalisations des mesures de réformes au cours du premier semestre de l’année 2015 et de débattre des questions transversales een vue d’apporter des améliorations à la mise en œuvre des réformes futures. « Les résultats globaux au cours des six premiers mois de l’année 2015 ressortent que 347 mesures sur 456 au total sont réalisées ou en cours de réalisation, soit 76 % des mesures programmées pour l’année contre 74% à fin juin 2014. Si nous continuons ainsi, nous pouvons aller jusqu’à 100% jusqu’à la fin de l’année », a indiqué M. Mongo Aharh Kpéssou, secrétaire permanent pour le suivi des politiques de réformes et des programmes financiers.

 

En ouvrant la séance, le représentant du ministre d’Etat, ministre de l’Economie, des Finances et de la Planification du Développement Yaya Sani a fait remarquer que le Togo a fait que d’importantes réformes émanant de différents domaines ont été entreprises avec beaucoup de succès et lui ont permis de renouer avec le cercle vertueux de la croissance, 5,5% enregistré en 2014 face à 3,9% pour le continent africain et entre autres, d’intéresser les bailleurs de fonds à l’accompagner dans son processus de développement. Il a par ailleurs rassuré les partenaires techniques te financiers que d’autres réformes seront entreprises pour permettre au pays de poursuivre son processus de développement.

 

« Nous voulons rassurer nos partenaires réformes courageuses doivent être identifiées et mises en œuvre au cours des prochaines années afin de permettre à notre pays d’atteindre des taux de croissance à deux chiffres et sur une longue période permettant de placer le Togo sur le sentier de l’émergence », a laissé entendre M. Yaya Sani. Il a également invité les participants à tirer les leçons des échecs et succès pour rectifier le tir là où des difficultés ont été relevées.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire