pub
Diplomatie

Ghana : L’opposition NPP ne veut pas d’électeurs togolais sur la liste électorale

Advertisement

Le principal parti de l’opposition au Ghana, le New Patriotic Party (NPP), révèle avoir découvert plus de 76.286 togolais sur le registre électoral qui a servi à l’organisation des élections générales 2012 dans le pays.

 

En ne voulant pas de ces électeurs disqualifiés au Ghana, le NPP par la voix de son candidat à la vice-présidence du pays, Mahamudu Dawumia, a réclamé un nouveau recensement électoral avant les élections générales de 2016 dans le pays.

 

En mettant à jour les résultats de son investigation menée sur la liste électorale 2015 au Togo, le NPP dit avoir trouvé que sur la base de la technologie de reconnaissance facile, il a décelé que des électeurs identiques se retrouvent et sur la liste électorale au Togo et sur la liste électorale au Ghana.

 

L’annonce du NPP n’a pas laissé indifférente le parti au pouvoir, le National Democratic Congress (NDC). Le Secrétaire général du NDC Johnson Asiedu Nketia a estimé que son adversaire cherche un argument pour contester les résultats des échéances électorales à venir.

 

Quel crédit accordé à ces déclarations? Un des observateurs de la société civile contacté, que soutenu que ”en ce qui concerne les élections de 2015 au Togo, le scrutin dans toutes ses différentes phases y compris le recensement et la mise à jour du fichier électoral, a été apprécié et jugé crédible par l’ensemble des observateurs qui ont suivi le processus avec une grande attention”.

On ne saura d’où le NPP sort ces conclusions qui manquent de faire foi. Certainement qu’ils sont tombés dans le jeu trouble et infâme des éternels contestataires, soutiennent les moins convaincus.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire