pub
Développement

Des professionnels des Coopératives ont renforcé leurs capacités à Atakpame

Advertisement

Une trentaine des membres des coopératives de la région des plateaux-Est immatriculées dans le cadre du projet Fonds pour le Leadership et les Opportunités pour les Femmes (FLOW) ont pris part du 10 au 11 Août à un atelier de renforcement des capacités dans la salle de réunion de Moisson 2 de l’évêché d’Atakpamé.

 

Cet atelier organisé par le GF2D avec l’appui du bureau sous régional de l’Afrique de l’Ouest (BSRAO) vise a renforcer la motivation pour le bon fonctionnement des coopératives et le respect de leur particularité, comme cadre d’épanouissement des femmes agricultrices. Il s’est agit de corriger des insuffisances ou difficultés identifiées, d’appuyer par des conseils celles qui ont besoin d’un renforcement, d’échanger et partager les expériences, les bonnes pratiques et les difficultés rencontrées et de permettre aux coopératives de fonctionner normalement sur la base des coopératifs et des textes établis.

 

Pendant deux jours les participants se sont penchés sur la définition de la coopérative, sa différence et les autres formes d’organisation, ses valeurs et ses principes, son fonctionnement et ses exigences ainsi que la constitution d’un dossier pour sa demande d’immatriculation.

 

En ouvrant les travaux de cette formation, la représentante de WILDAF-BSRAO Mme Mathilde Sant-Anna, juriste et la secrétaire générale du GF2D, Mme Gbadegbenyon Lonlonko ont tour à tour souhaité la bienvenue aux participants ; elles ont soulignés les objectifs et les avantages dudit séminaire tout en conviant les séminaristes à se joindre à elles pour le bon déroulement des activités.

 

Aux cours de la formation, un appui conseils est apporté à celles qui ont besoin d’un renforcement, les insuffisances ou difficultés à corrigeront été prises en compte, les bonnes pratiques et rencontres sont échangées et les coopératives ont pris des résolutions pour fonctionner normalement sur la base des principes coopératifs et des textes établis.

 

Le directeur régional de l’ICAT- plateaux, Mr Badjé Yawo a au début comme à la fin, remercié les initiateurs de ce projet et a émis le vœu que d’autres viennent renforcer à l’avenir les coopératives pour leur bon fonctionnement. 

 

 

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire