pub
Politique

Des Commandants d’Unités de Police et de Gendarmerie sur la police de proximité ont été sensibilisés

Advertisement

Sensibiliser et former les commandants de brigade et chargés de commissariat de police sur le concept, la mise en œuvre de police de proximité, c’est l’objectif d’un atelier rendu possible grâce au soutien financier de la fondation Hanns Siedel.

 

La salle de réunion de roc hôtel d’Atakpamé a servi de cadre le lundi 24 Août 2015 pour l’étape de la région des plateaux, il s’est agit d’appliquer aux acteurs que sont les commandants de brigades, de polices, les préfets, les chefs traditionnels, les syndicats de taxi-moto et véhicule et les médias le concept de la police de proximité au Togo et ses implications pour la sécurité nationale.

 

En ouvrant les travaux, le colonel Yark Damehane ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, a saisi l’opportunité qu’offre la présente occasion pour rappeler, l’importance et le bien fondé de l’initiative, à tous les acteurs intéressés par la thématique de la police de proximité, à savoir les populations et les forces de sécurité. Selon lui, la place de choix que son département fait à ce concept participe à la mise en œuvre des orientations et axes d’actions prioritaires assignés par le Chef de l’Etat à l’ensemble du Gouvernement.

 

Au nom de l’ensemble des services de sécurité et à son nom propre, il a témoigné sa  profonde gratitude et rendu un hommage spécial au Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République, pour qui tout doit être fait, à tous les niveaux, par toutes les administrations afin que les populations soient au centre de leurs préoccupations.

 

Pour Mme Aridja Frank, Coordinatrice régionale de la Fondation Hanns Seidel, l’objectif de cet atelier, c’est de rapprocher au maximum le citoyen et les forces de sécurité dans l’exercice de leur fonction et qu’ils sont au service des populations et dans l’inverse; “aujourd’hui ils sont d’un effectif en moins par rapport à la population, donc c’est à eux d’aller vers cette population et la population peut les aider à leur apportant les informations”.

 

Le préfet de l’Ogou Alagbé Bayédjè, dans son discours a souhaité la bienvenue à la délégation et aux participants et a souhaité un atelier réussi riche d’échanges et de contributions pour un Togo uni et prospère, où le vivre ensemble dans l’harmonie, dans la stabilité et dans la paix est possible pour un réel développement durable.

 

Rappelons que le concept de police consiste à prévenir la criminalité en particulier et la sécurité en général en renouant  et développant des partenariats avec les populations.

 

Après Roc Hôtel, le ministre a rencontré les conducteurs de taxi-moto et les syndicats à la préfecture pour une réunion technique, il a fait un tour au Commissariat de police du deuxième secteur d’Atakpamé ou il a échangé avec les acteurs directs. 

 

Landry Koss 

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire