pub
Culture

Dédicace de poésie: Le tout 1er “Aurore” d’Ella Bonin vient de paraitre

Advertisement

Le mercredi 19 Août 2015 s’est déroulée à Sarakawa une cérémonie de dédicace du recueil de poésie intitulé « Aurore » d’Ella Bonin. La salle Dawa- Dawa  était trop exigüe pour contenir ce  public hétéroclite à l’heure de la cérémonie. Composé essentiellement des personnalités de tous ordres, d’un représentant du Premier Ministre, de  Messieurs les Doyens de la Faculté de Droit de l’Université de Lomé, du vice-président de l’Université de Kara, des Directeurs et cadres de sociétés, de banques assurances et des personnalités religieuses.

 

Une déclamation du poème « nos couleurs » annonce le début de la cérémonie. Il n’en fallait pas mieux. Tour à tour le Directeur du Livre du ministère en charge de la Culture, le Premier Ministre  respectivement M. Azankpé et Me Joseph Kokou Koffigoh se sont succédés. L’un pour le mot de bienvenue et l’autre pour la présentation du recueil « Aurore ».

 

Parue aux éditions « Panthéon » à Paris en France, l’œuvre Aurore est un recueil de poèmes d’Ella Bonin. Présenté sous la forme d’un livre de 29 pages subdivisés en cinq parties. « Aurore Enfance », « Divine Aurore », « Aurore d’Espérance », « Douce-Aigre Aurore » puis « Aurore de ma patrie ». A travers les thématiques de l’enfance, de l’espérance et de la patrie, l’auteure présente la culture ancestrale du Togo, sa terre natale ainsi que des chants d’espérance comme un hymne à la vie.

 

Une autre partie de la soirée est la présentation de l’auteure. A l’état civil l’auteure s’appelle Ella Kokoè Bonin. Après son Baccalauréat obtenu en 2004, elle s’inscrit à la Faculté de Droit de l’Université de Lomé. Quatre années plus tard, elle sort nantie majore de sa promotion en 2008. La jeune poétesse est juriste-fiscaliste de formation et cadre de banque dans une institution de la place. Ella est aussi membre fondatrice de l’association Femme en Action pour la Démocratie et le Développement Intégral et conseillère au Bureau Exécutif de l’ONG Floraison.

 

L’auteure n’a pas manqué d’adresser un remerciement en citant Voltaire en ces termes : « l’écriture est la peinture de la voix », « je porte les pinceaux de ma voix, en ce jour, pour dessiner sur le cœur de la vie de chacun d’entre vous tous ici présents des rayons de soleil lumineux pleins d’espérance, d’amour et de prospérité » a-t-elle souhaité.

               

Pour beaucoup comme cette invitée qui a requit l’anonymat, l’auteure a tout simplement assuré. « Je n’ai pas voulu attendre la fin de la cérémonie de dédicace avant de me procurer l’Aurore », a-t-elle félicité. Ella ne pouvait pas mieux débuter.

 

Réné

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire