pub
Politique

Notsè a accueilli un atelier sur la question du processus de réparation des victimes identifiées par la CVJR

Advertisement

Le haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) a organisé le vendredi 24Junillet 2015 à l’hôtel berceau de Notsè, un atelier sur la réparation des victimes dans le processus de justice transitionnelle.

 

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mission très difficile que le chef de l’Etat a confiée au secrétariat de HCRRUN, celle de la mise en œuvre des recommandations de la CVJR et la réparation des victimes. Une tâche assez fastidieuse ui prendre surement du temps pour son aboutissement. Pour y arriver elle a réuni les acteurs de la société civile, des Chefs Traditionnels, les Ambassadeurs et les Médias pour réfléchir et échanger des idées.

Plusieurs allocutions ont marqué cette cérémonie : Celle de Mr. SEPENU Yaovi président du conseil de la préfecture de Haho qui s’est réjouit de l’occasion qui lui est offerte pour remercier le gouvernement pour le choix porté sur la ville de Notsè en vue d’abriter cet atelier ; pour finir il a remercié la présidente de l’HCRRUN qui dans sa politique déploie tous les moyens pour une idée sur la réparation des victimes.

Msgr. Nicodème BARRIGAH-BENISSAN, archevêque métropolitain d’Atakpamé et président de la CVJR a salué la présence le premier Ministre et les membres du gouvernement présents à cet atelier sur le programme de réparation.

Il a rappelé à la présidente de HCRRUN que la mission qui lui est assignée ne sera pas aisée puisqu’elle na pas la chance de bénéficier de la collaboration du Haut Commissariat de Nations Unies pour les Droits de l’Homme qui vient de fermer ses bureaux au Togo après un travail remarquable, ni du Ministère des Droits de l’Homme de la Consolidation de la Démocratie qui ne figure pus dans le nouveau gouvernement.

 

La présidente de HCRRUN Mme Awa Nana a rendu un vibrant hommage à tous les membres de la CVJR pour le travail de qualité qu’ils ont fait malgré toutes les difficultés rencontrées ; un hommage spéciale à Msgr. Nicodème BARRIGAH-BENISSAN qui a su user de tact pour mener à bien cette délicate et lourde mission et qui na jamais manqué d’apporter son appui au HCRRUN en témoigne sa présence à Notsè.

Elle a appelé tous les acteurs impliqués a fédérer leurs efforts pour que le programme de réparation puisse être concrétisé en vue de la réconciliation du tissu social de notre pays.

 

Le Premier ministre Komi Sélom KLASSOU a renouvelé la gratitude du Chef de l’Etat et du gouvernement à toutes ces femmes et hommes qui ont travaillé sans relâche pour donner le meilleur d’eux-mêmes en vue de l’heureux aboutissement des travaux de la Commission Vérité Justice et Réconciliation dont s’inspirent déjà d’autres pays qui ont choisi de s’engager sur la voie de la justice transitionnelle.

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre potée

 

 

Advertisement

Publier un commentaire