pub
Société

Le GF2D forme les femmes et jeunes filles en leadership politique pour leur participation à la décentralisation

Advertisement

Le Groupe de Réflexion et d’Action Femme, Démocratie et Développement Local (GF2D) a lancé le mardi 14 juillet 2015 à la Croix Rouge d’Atakpamé, un projet triennal dénommé : « Académie de Formation des Femmes et Jeunes Filles en Leadership Politique pour leur participation à la Démocratie et au Développement ».

 

Ce projet financé par la fondation Hanns Seidel a pour objectif de contribuer à une meilleure participation des femmes à la vie publique et politique au niveau local et national.

Selon Mme Lonlonko Gbadegbegnou, secrétaire générale de la GF2D, la première année du présent projet qui se déroulera en trois sessions de formations, permettra de renforcer les capacités de ces femmes et jeunes filles des partis politiques et associations en communication afin de favoriser leur participation effective et efficace à la gestion des affaires aussi bien au plan local que national.

 

En ouvrant les travaux, Me Bitto Kondo secrétaire général de la Préfecture a souhaité la bienvenue à la délégation et aux participants venus des 5 régions du Togo dans la ville des 7collines ; l’activité de lancement à la quelle le GF2D a convié les femmes et jeunes filles des partis politiques et associations en ce jour, constitue une continuité des précédents projets et permettra de renforcer leur capacité afin qu’elles puissent développer les aptitudes nécessaires pour participer aux cotés des hommes à la gestion des affaires publiques à tous les niveaux, a-t-il ajouté.

 

Pour Mlle Makafui AKUE chargée de programme au GF2D, la méthodologie de formation sera axée sur l’approche participative soutenue par des techniques variées d’apprentissage des adultes telle que des jeux de rôle, le remue-méninge etc.

Les participantes seront mises en situation pour pratiquer les enseignements reçus. Rappelons que le partenariat entre le GF2D et la Fondation Hunns Seidel a permis en 2013 et 2014 de former 170 femmes et jeunes filles des partis politiques et associations.  

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre potée

Advertisement

Publier un commentaire