pub
Politique

Gouvernement Klassou: Loupe sur l’équipe, sa composition et ses priorités

Advertisement

Après la formation du nouveau gouvernement togolais, intéressons-nous à sur sa composition, sa coloration politique et ses priorités.

 

Publié le 28 juin dernier par décret présidentiel, le nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Sélom Komi Klassou compte 24 ministres dont quatre femmes.

 

Sur l’effectif, on note l’arrivée de 10 nouvelles personnes. On peut donc déduire que 13 ministres du gouvernement sortant sont reconduits dans la nouvelle équipe gouvernementale. 

Ce gouvernement, le premier de la troisième mandature[CA1]  du Président Faure Gnassingbé, quoique dominé en grande partie par les membres du parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR), on constate la présence d’une frange de l’opposition togolaise dans cette équipe.

 

Les partis de l’opposition appelés au gouvernement du Premier ministre Klassou sont entre autres l’Union des Forces de Changement (UFC) avec deux portefeuilles et la Convention Patriotique Panafricaine (CPP) représenté par un ministre.

 

Dans ce gouvernement, certaines anciennes figures sont maintenues. Parmi ces heureux nominés qui vont gérer les affaires du pays, on peut citer les sieurs Adji Otèth Ayassor à l’Economie et aux Finances, Octave Nicoué Broohm à l’Enseignement supérieur, Ninsao Gnofam aux Transports … et le Colonel Yark Damehame à la Sécurité.

 

Du lot des nouvelles entrées dans ce gouvernement, signalons la présence de Guy Madjé Lorenzo à la Communication, Culture et Sports, un secteur qui concerne la presse. Le monstre de la Défense reste rattaché à la présidence.

Enfin deux ministres nommés en dernière position n’ont pas d’attribution définie. Il s’agit de Batienne Pabré-Sylli nommé auprès de la présidence de la Republique et Eliot Ohin auprès République et du Premier.

 

Pour son programme d’action, le nouveau gouvernement a reçu le 29 juin 2015 à Lomé la confiance des députés de l’Assemblée Nationale. Ce programme d’action tournera autour de certaines priorités comme le social, la modernisation du pays par la poursuite des activités des grands travaux d’infrastructures, les réformes politiques … et la sécurité.

 

CA

Togoportail,toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire