pub
Politique

Formation du nouveau gouvernement : La promesse parité genre en decrescendo ?

Advertisement

Le nouvel exécutif est connu depuis ce dimanche le 28 Juin 2015. Il compte 24 ministres avec seulement quatre présences féminines contrairement au gouvernement sortant qui en avait six. Et les réactions ne tardent pas à fuser de toute part, notamment celle des organisations de la promotion genre sur la promesse du chef de l’Etat au cours de son dernier quinquennat de faire de la parité genre une réalité au sommet de l’Etat.

 

La parité genre au sommet de l’Etat n’est-elle pas encore une réalité? Se posent comme question certains observateurs de la vie socio-politique du Togo, surtout de la part des acteurs oeuvrant pour la promotion du genre.

Seulement quatre femmes comptent le nouveau gouvernement du Premier ministre Sélom Komi Klassou. Il s’agit de Mme Sidémeho Tomégah-Dogbé, du ministère du Dévéloppement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi; du  ministère des Postes et de l’Economie Numérique, Mme Cina Lawson ; de Mme Bernadette Légzim Balouki, du ministère du Commerce, de l’Industrie, de la Promotion  du Secteur Privé et du Tourisme. De la nouvelle entrée, Mme Tchabinandi Kolani Yentcharé, qui occupe désormais le portefeuille du ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, et c’est tout. De six présences féminines dans le gouvernement sortant, elles ne sont que quatre dans le présent exécutif.

 

Ce qui suscite des réactions au sein des organisations de la promotion de la gent féminine. Le souhait de toutes ces organisations est  que le chef de l’Etat fasse des efforts dans ce sens pour que la parité genre devienne réalité au Togo. Le premier garant avait au cours du quinquennat écoulé fait de la promotion de la gent féminine au sommet de l’Etat son cheval de bataille. 

Force est de constater que dans ce gouvernement ce n’est pas le cas.  Le constat est là, la parité genre va en dégringolant” relèvent quelques réflexions tenues sur la question.

 

A peine nommés, les  nouveaux ministres prennent fonction

Le nouveau gouvernement à peine connu le dimanche 28 juin, que 24 heures après, les cérémonies de passations de témoins ont suivi.

Lundi 29 juin soit au lendemain de la publication du nouveau gouvernement, trois nouveaux ministres ont pris fonction. Il s’agit de Mme Tchabinandi Kolani Yentcharé,  qui dirige désormais  le ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation. Ensuite a suivi le cérémonial entre la nouvelle  et Mme Dédé Ekoué Ahoefa. La même cérémonie s’est déroulée au ministère en charge de la Communication, de la Culture et de la Formation Civique et celle en charge de la Justice. Là encore, la sortante, Mme Kouméalo Anaté a passé le témoin à son successeur Guy Madjé Lorenzo qui occupe désormais le portefeuille de la Communication, de la Culture mais encore des Sports et de la Formation Civique. Enfin, le ministre Pius Agbetomey est installé dans le fauteuil du département de la Justice et des Relations avec les Institutions de la République. Les jours à venir verront de nouvelles cérémonies de passation de témoin.

 

Réné

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire