pub
Justice

Explosion à Tabligbo : La CDPA crie justice

Advertisement

Un parti de l’opposition togolaise, la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) demande au parlement de faire une enquête sur l’explosion meurtrière survenue à l’usine West African Cement (WACEM) à Tabligbo, une localité située à 70 km de Lomé la capitale.

 

Le drame est survenu le 30 juin dernier lorsque des ouvriers tentaient de réparer une cuve à fuel. Le bilan de cette explosion fait état de 5 morts et de plusieurs blessés.

Après son appel à l’Assemblée, la CDPA a présenté ses condoléances aux familles éplorées et a souhaité un prompt rétablissement à tous les blessés.

 

Pour les blessés, Kafui Brigitte Adjamagbo Johnson qui est la présidente de la CDPA « exige que toutes les dispositions idoines soient prises afin d’assurer aux morts des funérailles dignes et aux blessés des soins de qualité ».

 

Sans oublier les proches des disparus, la CDPA demande que « les veuves et les orphelins rentrent dans leurs droits » et a prié les autorités de veiller sur l’accomplissement de cette exigence.

 

CA

Togoportail,toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire