pub
International

Burundi : Résultats des législatives, Bujumbura à nouveau menacé

Advertisement

Le parti au pouvoir au Burundi, le Congrès National pour la Défense de la Démocratie-Forces de Défense de la Démocratie (CDD-FDD) a d’après les résultats provisoires remporté 77 sièges sur les 100 que compte le parlement.

 

Les parti qui ont accepté de participer à ces législatives ont remporté 3 sièges. Le nouveau parlement sera donc sans surprises contrôle par le parti au pouvoir qui est resté sourd aux appels pour un report du scrutin.

 

Si cette page électorale vient à n’en point douter ajouter un autre problème à la crise burundaise essentiellement dominée par la très controversée candidature de actuel Président Pierre Nkurunziza, les putschistes qui ont tenté le Coup d’Etat raté ont redonné de la voix par l’un de leurs leaders.

 

En effet, Léonard Ngendakumana, un des généraux à l’origine du coup d’État avorté de mi-mai au Burundi, a affirmé sur une télévision kényane que les putschistes entendaient chasser le président Pierre Nkurunziza du pouvoir. Déterminé, Léonard Ngendakumana a fait savoir qu’« après l’échec de notre coup d’État, le 15 mai, nous avons jugé nécessaire de poursuivre la lutte […] pour contraindre M. Nkurunziza à la démission. Nous combattrons au Burundi jusqu’à ce que nous ayons atteint notre but ».

 

La crainte que les putschistes qui se sont évaporés dans la nature ressortent un jour a contraint une partie de la population burundaise à prendre la route de l’exil.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre potée

Advertisement

Publier un commentaire