pub
International

Burundi : le principal opposant ne reconnaît pas les résultats de l’élection présidentielle du mardi dernier

Advertisement

Le leader de l’opposition burundaise, Agathon Rwasa a déclaré samedi qu’il n’a pas reconnu le résultat de la présidentielle du 21 juillet dernier qui a reconduit le président sortant Pierre Nkurunziza pour un troisième mandat controversé.

 

M. Rwasa demande l’organisation d’une nouvelle élection, a constaté la rédaction de Togoportail sur l’AFP. Au début, ce dernier qui a occupé le deuxième rang à l’issue de l’élection, n’exclut pas d’un gouvernement d’union nationale, à condition que celui ait pour mission principale et primordiale d’organiser des élections libres et démocratiques.

 

Selon lui, le résultat de l’élection du mardi dernier est « fantaisiste ». L’annonce de la candidature de Pierre Nkurunziza à un troisième mandat a plongé le petit pays d’Afrique des Grands Lacs dans la pire crise qu’il ait connue depuis la fin de sa sanglante guerre civile (quelque 300.000 morts entre 1993 et 2006).

Les mouvements d’insurrection ont été violemment réprimés par les forces de l’ordre souvent par des balles réelles et un coup d’Etat a échappé à Nkurunziza mi-mai passé.

 

Les massacres ont occasionné au total plus de 80 morts et des milliers de refugiés. L’élection présidentielle dont le report a été demandé par la communauté internationale pour une bonne organisation a eu lieu le 21 juillet dernier et donne la victoire au président sortant Nkurunziza avec un suffrage de plus de 69% des voix.

 

Le président Nkurunziza a aussi remporté les législatives et les communales.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre potée

Advertisement

Publier un commentaire