pub
Développement

Résultats de l’enquête EDST III (2013-2014): Les journalistes outillés à l’utilisation à bon escient de ces données

Advertisement

Le ministère auprès du président de la République, chargé de la Prospective et de l’évaluation des politiques publiques et le ministère de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire par le biais de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a réuni une trentaine de professionnels de la communication du privé et du public. Objectif, les informer sur les résultats  des données de la troisième Enquête Démographique et de Santé au Togo (EDST-III) réalisée de la période de  novembre 2013 à Avril 2014.

 

Le mardi 02 Juin, à la salle Entente du CASEF, s’est déroulé  une formation à l’endroit des journalistes sur l’utilisation des données de la troisième enquête démographique et de santé au Togo (EDST-III). Il s’agit de l’état de la situation de  santé des enfants, statut de la femme, de la prévalence du VIH et du paludisme.

 

En ouvrant les travaux des activités, le Directeur Général de l’INSEED, Kokou Yao N’guissan a, au nom des  deux  ministères de tutelles chargés de la Prospective  de l’Evaluation des Politiques Publiques et de la Planification d’une part, du Développement et de l’Aménagement du Territoire d’autre part, souhaité une écoute attentive aux  journalistes participants.

 

Deux communications.  L’une portant sur la présentation du projet EDST-III, la seconde sur les résultats clés de l’EDST-III  présentée par M. AGBETI, de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED). Sur  le statut de la femme. Environ une femme sur dix (11%) a subi les violences  sexuelles à n’importe quel moment. Par contre la violence conjugale est moins fréquente dans la région Maritime.

Sur la prévalence du VIH, chez les femmes, elle est plus élevée dans l’agglomération de Lomé (4,4%) et plus faible dans la région des savanes (0,4%). Sur la santé des enfants, la moitié  d’enfants de 6 à 59 mois est exclusivement allaités comme recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Sur l’excision, 9 femmes sur dix et 9 hommes sur dix pensent que la pratique de l’excision  ne doit pas continuer.

 

Deux dernières communications ont porté sur « comment comprendre  ou lire les données statistiques et comment les utiliser dans les reportages » sont présentées par MM Tete et Gadiel Tsonyadzi respectivement  de l’INSEED et journaliste- sociologue.

              

Sur le premier sujet comment lire les données statistiques, l’orateur Tete, informe qu’il y a des standards internationaux auxquels ils obéissent pour produire les tableaux statistiques et c’est à base de ces réalités que les journalistes ont été instruits sur la lecture des données. La dernière communication de la journée, « Comment utiliser les données » a quant à elle permis aux professionnels de la communication de se familiariser à l’emploi des termes précis en vue de mieux informer les populations sur tel ou tel sujet.

               

Une ultime étape, le brainstorming des idées pour vérifier le degré de compréhension des journalistes sur le sujet qui les a réuni, amène les participants à faire  des propositions de sujets qui feront l’objet de futurs articles.  Une nouvelle aventure est née entre l’INSEED et les journalistes pour la communication sur les données à réaliser.

 

Réné

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire