pub
Culture

Journée Mondiale de l’Afrique : « Médecine traditionnelle et moderne, quel service pour l’Africain ? » au centre des débats

Advertisement

Le 25 mai de chaque année est célébrée dans le monde la journée mondiale de l’Afrique. Au Togo, le Comité de Réflexion et d’Action pour la Promotion des Droits de l’Homme (C.R.A.P.H) pour marquer de son sceau cette journée a initié une série de rencontres dont une exposition-débat le 28 mai sur le thème général : « Pour l’Afrique, j’y crois ». C’était au centre Arema fil bleu à Lomé.

 

Désormais le 25 mai reste une date référence dans l’agenda des activités du Comité de Réflexion et d’Action pour la Promotion des Droits de l’Homme (C.R.A.P.H). « C’est une première au Togo dans la commémoration de la journée mondiale de l’Afrique organisé par le comité et nous ne comptons pas rester à une première édition. Pour une émergence de l’Afrique chacun se doit d’apporter sa pierre  », a expliqué le président du CRAPH Pacôme Dosseh Sohey.

 

Au menu de cette célébration une exposition d’œuvres d’arts couplé d’un débat ayant pour sous – thème « Médecine traditionnelle et moderne, quel service pour l’Africain ? » animé par Dr Jean-Paul AMEGAN, de l’institut international Santécine Infinity.

 

L’orateur a parlé de sa découverte : la fanokologie à travers des démonstrations pour déceler quel produit est bon pour l’organisme ou ne l’est pas. Elle est une technologie qui vous permet, avec une touche inégalée cette précision diagnostique thérapeutique de rêve. Vous n’aurez besoin que de votre corps. Il est un petit aimant, qui produit un champ électromagnétique. Ce champ est renforcé par tout ce qui est vrai et bon pour le corps. Il est affaibli par tout ce qui est faux ou mauvais pour lui. « La fanokologie, vous apprend comment manier votre corps (aimant ou champ) pour vous protéger et protéger les autres », a ajouté le Dr.

 

Revenant sur les terminologies, médecine traditionnelle ou moderne. Dr Jean-Paul est ferme. Parler de médecine naturelle, alternative, douce, traditionnelle, …etc est une vision biaisée des choses car la médecine est médecine et rien d’autres ; elle est la médecine occidentale. C’est la conception occidentale de préserver et de rétablir artificiellement la santé.

 

 L’exposition a portée sur la lutte des tirailleurs Sénégalais. On découvre des statues de ces soldats Africains, animées, dès fois qui scandent des chants de guerre. Des images de la déportation des Africains vers l’Europe. Pour certains visiteurs comme Yves : « c’est significatif, parce qu’on a plus le temps en tant qu’Africain à se morfondre que l’Europe a fait du mal à l’Afrique mais il s’agit de la capacité des Africains à rattraper le temps perdu en matière de développement. C’est en cela que pour l’Afrique, j’y crois ».

 

Réné

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire