pub
Médias

Togo : Bonéro réclamé à la Police judiciaire par des journalistes

Advertisement

Des journalistes et des responsables des organisations de défense de la liberté de presse au Togo sont sortis le vendredi 22 mai 2015 devant les locaux de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) pour réclamer la libération de leur confrère Bonéro Bethum-Lawson.

 

La manifestation n’a pu se déroulement normalement comme prévue faute de démarche administrative selon les autorités. En rapport avec la sortie des journalistes, il urge de rappeler que le journaliste Bonéro a été interpelé le 19 mai à Lomé par des hommes en civil pour une accusation portant sur la publication d’informations diffamatoire sur Internet contre le ministre togolais de la sécurité le Colonel Yark Damhane et sa famille. Pour que Bonéro, le directeur de publication du mensuel togolais « La Nouvelle », recouvre sa liberté, une des organisations de défense de la liberté de presse en l’occurrence SOS Journalistes en danger a demandé aux « autorités à procéder immédiatement à la libération sans condition du directeur de publication du journal la Nouvelle  ».

 

Et pour garantir aux hommes de médias la liberté d’exercer leur profession, SOS Journalistes en danger a prié les autorités de mettre «  fin aux actes d’intimidation, de menaces contre les journalistes dans l’exercice de leurs fonctions  ».

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire