pub
Culture

Festival des Arts de Défalé Act2 : les Rideaux sont Tombés

Advertisement

A l’initiative de l’Association NDJIT NNAT, Défalé a vibré du 30 au 02 mai dernier aux rythmes de la diversité culturelle de la préfecture de Doufelgou. L’édition 2015 du Festival FADEF (rassemblement d’une forte mobilisation) a rendu son tablier samedi dernier sur le lycée de Défalé.


Le grand rendez-vous culturel artistique ponctué par une visite guidée sur les sites touristiques de la région a connu la participation d’un fort groupe de danse folklorique. L’Union des jeunes et la vaillante population ne sont  pas restées en marge du Festival. Du 30 au 02 mai dernier, Défalé en « village du festival » a vibré au rythme de toute la diversité culturelle, expositions artisanales, atelier de teinture jeux-concours et concert de musique. Ce sont là quelques unes des activités phares du festival.

 

Selon Justin AYASSOR, Promoteur général du FADEF, l’idée était de permettre la promotion et la vulgarisation des brassages culturels des sites touristiques. « Nous sommes partis d’un constat l’an dernier : les jeunes de Défalé en général et ceux de la population en particulier ont tendance à mettre de côté leurs cultures. A travers ce festival je crois que l’objectif de rassembler les diversités culturelles est en train d’être atteint. D’où le thème s’unir dans la diversité. Nous pensons que cette idée est appréciée par les cops, d’où la mobilisation particulière de cette année 2015 », explique-t-il. « Nous n’avons pas fini de dire merci au chef de l’Etat et les partenaires pour les mesures de soutiens. Il s’est agi d’une marche spontanée des jeunes de Doufelgou. Ce festival nous l’avons organisé dans la continuité de nos remerciements au chef de l’Etat. C’est parce que les populations adhèrent qu’ils sont venus en masse comme un seul homme pour soutenir notre festival à travers la culture », s’est-il par ailleurs réjouit.


Ainsi, durant trois jours, la communauté de Doufelgou a vécu son plus grand festival des arts et de la culture. Le point d’orgue de ce festival a été un méga concert animé par les artistes venus de Kara et de Lomé, à l’instar de Papou, Master Popa, Poundy Cissé, Snaky, et Prince Mo.


En rappel, NDJIT NNAT est une association culturelle créée en Avril 2014 dans la préfecture de Doufelgou. Née de la volonté de fédérer un espace d’échange et de production culturelle, NDJIT NNAT développe ses activités dans un environnement socioculturel où la création artistique est foisonnante mais presque pas exploitée. Active depuis près de dix ans au Togo et dans la sous-région ouest africaine, avec une démarche professionnelle et la volonté de promouvoir véritablement la culture comme droit de l’homme et facteur de développement humain, social et économique ainsi que la mise en place d’une industrie créative pérenne, l’association culturelle NDJIT NNAT est réputée pour son excellence, sa créativité et son innovation.

 


Aussi, NDJIT NNAT a-t-il su garder son nom et l’esprit associatif de son départ. Ceci, grâce à sa démarche participative et à l’implication active de la population et des autorités locales. Elle est devenue aujourd’hui, un laboratoire de nouveaux liens sociaux, une offre culturelle et artistique professionnelle adaptée aux besoins des artistes et des publics. Elle est, par ailleurs, un lieu d’échange, de formation et de perfectionnement des jeunes artistes et occupe une place singulière sur la scène culturelle dans la région de Doufelgou, un lieu de dialogue interculturel et de fondement du développement, de l’accès aux pratiques artistiques pour les populations qui en sont les plus éloignées. NDJIT NNAT  un vivier d’émergences de compétences et un réseau de professionnels, pourvoyeurs d’initiatives artistiques culturelles et pédagogiques dans le tissu urbain et rural de la région des Doufelgou.

 

Finie l’édition de cette année. Rendez-vous pris pour 2016 pour l’Act trois.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire