pub
Faits divers

Ghana : Un mariage pertubé à Accra par une amante

Advertisement

Une jeune demoiselle a forcé le samedi 11 avril dernier à Dansoman, Accra, l’officiant d’un mariage religieux à mettre un terme à la bénédiction nuptiale d’une union sous prétexte qu’elle est la vraie fiancée qui devrait se marier à Patrick, un jeune officier anglais.

La demoiselle, une certaine Emelia a débarqué dans l’église avec ses avocats et ont exigé que le mariage entre Patrick et Beatrice soit arrêté.

Dans sa fureur à vouloir perturber la cérémonie, Emelia a été retenue par des policiers ghanéens et des soldats anglais venus honorer le mariage de leur collègue.


Des raisons de sa sortie inattendue, Emelia, une employée de banque, a déclaré sur une radio à Accra, qu’elle est la vraie fiancée car elle s’est fiancée avec Patrick depuis lors de ses études en 2013 au Royaume Uni.

Le feu de l’amour devenant intense entre les deux tourtereaux, Emelia a révélé être tombée enceinte de Patrick et que ses parents avaient exigé que son homme paie sa dot. Pour lui faciliter la tâche, Emelia a ajouté avoir donné de l’argent a Patrick pour s’acquitter de ce devoir.


Mais ironie du sort, dira Emelia Patrick n’a plus refait surface jusqu’à ce qu’elle apprenne qu’il distribue des cartes de mariage. En ne s’opposant pas totalement au mariage de son homme qui l’a oublié, la plaignante a fait savoir qu’elle n’est pas contre le choix de Patrick mais la manière avec laquelle il a procédé en cachette est ce qui l’énerve.

Enfin de compte, le mariage de l’officier militaire anglais est allé à son terme malgré ces quelques imprévues. La force et l’ordre imposés par les frères d’armes de l’heureux célébrant qui convolait en justes noces ont permis aux mariés de se dire le « oui » mutuel pour le meilleur et pour le pire.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire