pub
Développement

75 femmes des groupements de la région maritime à l’école de l’entrepreneuriat féminin

Advertisement

Le ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation Dédé Ahoéfa Ekoué a ouvert ce mardi à Lomé les travaux du séminaire de renforcement des capacités entrepreneuriales des membres des groupements féminins de Lomé et des préfectures du Golfe et des Lacs.

 

Cette formation qui va durer 3 jours, s’inscrit dans le cadre du programme national de l’entrepreneuriat féminin inclusif initié par le gouvernement togolais en novembre 2014 et qui a déjà pris en compte 550 femmes.

Ce programme, à en croire Mme Dédé Ahoéfa Ekoué, vise le renforcement de l’entrepreneuriat féminin inclusif et l’augmentation de la contribution des femmes togolaises à la croissance économique du pays.

 

L’objectif de la formation est d’augmenter le revenu des membres à travers le renforcement des capacités techniques et technologiques de base et organisationnelles des groupements féminins“, a-t-elle signifié.

Elle vise entre autres à permettre aux membres des groupements féminins de la région maritime de connaître les techniques de production et les potentialités de transformation des produits agricoles en dérivés de pus grande valeur ajoutée, à montrer les technologies améliorées de production d’emballage et de conditionnement des produits alimentaires transformés, à communiquer aux participants les connaissances sur les bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication et à prôner l’approche du marketing (prix, promotion, distribution etc.)“, a-t-elle ajouté.

 

Au cours de discours d’ouverture Mme Dédé Ahoéfa Ekoué a indiqué cette formation est une opportunité pour les femmes d’acquérir de nouvelles connaissances mais aussi d’échanger et de tisser de nouvelles relations pouvant les aider dans l’amélioration de leurs activités génératrices de revenu. Elle est également une occasion pour les participants d’être informés sur les différents programmes du gouvernement et les conditions à remplir pour en bénéficier. C’est ainsi que la ministre les a aussi exhorté à partager ce qu’elles ont appris au cours de la formation avec celles qui ne sont venues.

 

Rappelons que la formation sera assurée par des économistes, des ingénieurs agro-alimentaires spécialisés dans la transformation des produits agricoles et la formation des adultes.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire