pub
Société

Trente huit (38) éducateurs de paix des Plateaux formés à Atakpamé

Advertisement

Un atelier de formation des éducateurs de paix a eu lieu les 18 et 19 mars à l’hôtel le Leader d’Atakpamé. Cette rencontre de deux jours a été initiée par le Groupe de Réflexion et d’Action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) avec l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

 

Elle a regroupé une quarantaine de représentants des organisations des femmes, des jeunes et des leaders communautaires issus des préfectures de l’Ogou, de Kpélé et de kloto. Cet atelier vise à sensibiliser la population togolaise en générale et celle des plateaux en particulier sur des comportements de paix mais aussi sur la prévention et la gestion pacifique des conflits avant, pendant et après l’élection présidentielle du 15 avril prochain. Pour leur cadrage, les participants sont outillés sur plusieurs modules notamment le cadre des élections, le cycle électoral, la prévention et la gestion des conflits, l’importance du réseautage des Organisations de la Société Civile (OSC) en période électorale et les astuces pour faire une bonne émission.

 

A l’issue de cette formation les participants ont désormais pour mission de mener des activités de sensibilisation de masse et des émissions radiophoniques au moyen des outils mis à leurs dispositions afin de conscientiser et d’inciter la population à adopter des comportements de tolérance, de paix et de non violence tout au long du scrutin.

 

Par ailleurs, un mécanisme d’alerte précoce est mis en place pour collecter et régler les éventuels cas de violence durant le processus électoral dans les différentes zones d’intervention du projet notamment les régions maritime et plateaux. Des autocollants portant des messages de paix affichables sur des ordinateurs, voitures et places publiques sont autant d’outils d’informations et de sensibilisation pour la réussite de ce projet.

 

En ouvrant les travaux, la représentante de la Secrétaire Générale du GF2D Mme Claudine Akakpo a relevé qu’il est indispensable que tous les acteurs puissent se mobiliser pour contribuer à maintenir un climat de paix et de non violence tout au long du processus électoral. Elle a enfin remercié le gouvernement et le PNUD pour leurs appuis et leurs confiances sans cesse renouvelés au GF2D mais aussi les Organisations et Associations pour leur collaboration pour la réussite de ce projet.

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire