Advertisement
Société

Togo : Les Evêques se prononcent sur la situation sociopolitique

Advertisement

Les Evêques du Togo déplorent que les réformes institutionnelles et constitutionnelles préconisées par l’Accord Politique Global et réaffirmées par la CVJR dans ses recommandations ne soient pas encore faites.

                                                                       

La Conférence des Evêques du Togo (CET) a fait cette mise au point dans un communiqué en date du 03 mars 2015 et rendu public à Lomé.

 

Ce communiqué a été rendu public à la suite de la première Session ordinaire de l’an de grâce 2015 à Lomé du 24 au 27 février dernier. Les Evêques ont profité de leur rencontre pour passer en revue des sujets internes à la vie de l’église catholique mais aussi la situation sociopolitique dans le pays.

 

En se prononçant sur la situation sociopolitique au Togo, les Evêques « déplorent que, malgré les appels répétés qu’ils ont lancés à l’adresse des acteurs politiques, ceux-ci ne soient pas parvenus à effectuer les réformes institutionnelles et constitutionnelles préconisées par l’Accord Politique Global et réaffirmées par la CVJR dans ses recommandations ».

 

Face à ce constat, et pour préserver la quiétude des togolais, les Evêques ont écrit que « dans le souci de préserver la paix à ce moment sensible et délicat de la vie de notre nation, ils invitent le gouvernement ainsi que les partis politiques, toutes les institutions impliquées dans le processus électoral et tous les citoyens, à tout mettre en œuvre pour que ce scrutin soit paisible, juste, transparent, équitable et crédible ».

 

Et pour accompagner le processus électoral en cours jusqu’à bon port, la CET a décrété 3 jours de jeûne et prière les 12, 13 et 14 mars pour implorer Dieu en faveur de de la paix au Togo.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

 

Advertisement

Publier un commentaire