pub
Développement

‘’ AJSEF’’ et ‘’AGRISEF’’ : deux nouveaux produits du FNFI au profit des jeunes et agriculteurs togolais

Advertisement

Le Président de la République Togolaise Faure Gnassingbé a procédé au cours d’une cérémonie solennelle ce lundi à Lomé au lancement de deux nouveaux produits du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI). Il s’agit des produits ‘’Accès des Agriculteurs aux Services Financiers’’ (AGRISEF) et ‘’ Accès des Jeunes aux Services Financiers’’ (AJSEF).

 

La cérémonie a connu la participation des membres du gouvernement, des partenaires techniques et financiers du Togo et des milliers de togolais venus de toutes les régions du pays.

 

Lancé en janvier 2014 à Kara, le FNFI, à en croire le Chef de l’Etat, vise à combattre la pauvreté à travers la résolution du problème d’exclusion financière dont a été victimes pendant longtemps les populations vulnérables. Le crédit ‘’AJSEF’’ a pour but de permettre à 20 000 jeunes en fin d’apprentissage et jeunes diplômés sans emploi ayant la volonté de se prendre en charge, de participer à l’inclusion financière.

 

Les bénéficiaires sont les jeunes d’un âge compris entre 18 et 40 ans, être en fin d’apprentissage ou jeunes diplômés sans emploi ayant envie de se prendre en charge à travers l’auto emploi. Le montant maximum du crédit AJSEF est de 300 000 FCFA remboursable sur une période maximale de 12 mois. Le taux d’intérêt constant est de 8%. Le crédit ‘’AGRISEF’’ est destiné à renforcer le dispositif national de financement des activités agricoles en développant des mécanismes appropriés et durables afin de permettre à un grand nombre de petits exploitants d’accéder aux produits et services financiers répondant à leurs besoins. Il cible les petits acteurs du monde agricole, notamment les exploitants, les éleveurs et pécheurs ainsi que les producteurs organisés en coopératives.

 

Le crédit AGRISEF est d’un montant maximum 100 000 CFA. La périodicité de remboursement est de 1 à 3 échéances en fonction du type d’exploitations contre un taux d’intérêt annuel de 8% linéaire. Le lancement de ces deux nouveaux a été précédé du bilan 2014 du premier produit du FNFI ‘’l’Accès des Pauvres aux Services Financiers’’ (APSEF).

FNFI-3.jpg

 

 

Selon le ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Victoire Dogbé, le « bilan de l’APSEF est satisfaisant car 331 021 togolais ont bénéficié de ce crédit en 7 mois contre 300 000 prévus ». L’octroi des crédits se fait par 18 prestataires de services financiers qui sont les institutions de micro finances au rang desquelles viennent à ce jour 8 autres pour permettre de couvrir les coins les plus reculés du pays.

 

La cérémonie a permis à ces prestataires de services financiers de bénéficier des matériels roulant et informatique pouvant les aidé dans leurs services. Le chef de l’Etat a également procédé à la remise de convention aux nouveaux prestataires de services financiers.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire