pub
Social

Togo : La CCST patiente après son préavis de grève

Advertisement

La Coordination des Centrales Syndicales du Togo (CCST) a décidé de donner un peu de temps au comité interministériel qui a été mis en place pour qu’il puisse se pencher sur les points de désaccord de leurs revendications.

 

En effet au cours d’une conférence de presse le mercredi 25 février à Lomé, la CCST a annoncé qu’ « avant d’entreprendre toute autre action découlant du préavis de grève, d’attendre les premières conclusions des travaux du comité, surtout celles concernant le redressement de la grille salariale et l’examen de l’application de la mesure relative aux 30 points d’avancement ».

 

Des raison du délai d’attente qu’elle se donne, la CSST a expliqué avoir noté « avec satisfaction que le gouvernement a fini par ouvrir de véritables négociations qui ont permis de donner une suite favorable » à une partie de ses revendications.

 

La Coordination a rappelé qu’à l’issue de la dernière rencontre des syndicats avec le gouvernement, la question portant sur la clarification du redressement des salaires reste à l’ordre du jour.

 

Rappelons que les revendications pour lesquelles la CCST a déposé un préavis de grève le 10 février dernier portent sur la signature du décret d’application de la loi portant Statut général de la fonction publique. En plus de ce point la CSTT a réclamé le redressement de la grille indiciaire sur les deux augmentations du SMIG en plus de l’intégration des 20.000 et 30.000 F pour l’année 2015 au plus tard le 24 février 2015.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire