pub
International

Le Maroc durcit à nouveau le ton vis-à-vis des migrants clandestins

Advertisement

Le commissaire européen en charge des droits de l’homme annonce qu’il se rendra à Rabat pour exprimer « sa grave préoccupation » quant à « la brutalité policière » contre les migrants. Voilà l’annonce faite par Dimitris Avramopoulos alors qu’il était interpellé vendredi 13 février par un eurodéputé sur « les violations systématiques des droits humains des migrants dans le pays ». Le Maroc, qui avait suspendu pendant un an ses opérations policières à l’encontre des clandestins, a multiplié ces derniers jours les arrestations d’envergure, notamment à Nador, ville frontalière de l’enclave de Melilla.

Advertisement

Publier un commentaire