pub
Social

La STT durcit le ton : les services seront encore perturbés la semaine prochaine

Advertisement

Les fonctionnaires regroupés au sein de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) se feront encore entendre la semaine prochaine à travers des manifestations. Ils vont observer mardi un sit-in et une grève de 72 heures à compter de mercredi si le gouvernement ne donne pas une suite favorable à leurs revendications à travers des négociations franches.

 


L’annonce de ces manifestations a été faite vendredi à Lomé au cours de leur l’assemblée générale de la nouvelle centrale syndicale. Selon le porte-parole de la synergie, après la grève des 72 heures qui a été bien observée par les fonctionnaires, aucune discussion formelle n’a eu lieu entre eux et le gouvernement. « Le gouvernement n’a pas appelé à une négociation formelle, mais a essayé de donner sa position sur l’esprit qui l’anime en disant qu’il écoute nos revendications et que ce n’est pas en faisant grève qu’on arrangerait les choses mais qu’il réagira au moment opportun en fonction des moyens dont il dispose. Face à cette réponse du gouvernement qui n’a pas appelé à une négociation formelle, la base de la STT a décidé de faire un sit-in dans tous les secteurs de Lomé à Cinkassé sur les lieux de travail mardi prochain et d’observer une grève de 3 jours à compter de mercredi », a confié le docteur Gilbert Tsolényanou, porte-parole de la STT.

 

Pour rappel, les revendications de la STT se présentent comme suit : la révision significative à la hausse de la valeur indiciaire entraînant une augmentation sensible de salaire, le redressement de la grille salariale, l’attribution d’une prime de transport à chaque fonctionnaire, l’augmentation de l’allocation familiale qui depuis 50 ans est resté à 2000 F et d’autres points concernant des retraités et l’harmonisation de l’âge de départ à la retraite.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire