pub
Société

14 février, Fête des amoureux : Hypocrisie autour de la Saint Valentin à Lomé

Advertisement

Lomé rayonne depuis quelques jours du rouge pourpre et autres couleurs de l’amour. Et pour cause, le 14 février c’est la Saint Valentin, la fête des amoureux. Si les origines de cette date remontent aux célébrations clandestines de mariage par le père Valentin aux jeunes soldats supposés aux fronts, ne serait-il pas plus réaliste et commode de l’adapter aux réalités de l’heure ? Au moment où certains montent au créneau pour dénoncer et incriminer les jeunes et adolescents qui observent cette date, il est autorisé sur les médias et dans les établissements scolaires, des évènements et initiatives à l’endroit de ces mêmes adolescents pour célébrer l’amour.

 

La célébration de la Saint Valentin par les jeunes est de plus en plus remise en cause par les parents et surtout certaines confessions religieuses à Lomé et dans les villes du Togo. L’une des raisons évoquées par ces derniers ; serait l’activité sexuelle à outrance à laquelle se livreraient des jeunes le jour du 14 février. Pour d’autres encore cette fête serait exclusivement réservée aux personnes mariées. Une lecture attentive de la situation laisse paraître que les choses ne sont pas si faciles que cela.

 

Les jeunes non mariés n’ont-ils pas de sentiments ? N’ont-ils le droit pas d’exprimer leurs sentiments avant le mariage ? Doit-on comprendre par ces séries d’interdictions que ce n’est qu’après le mariage qu’on devient amoureux ?

Il est temps de désacraliser la fête et de la laisser dans le domaine des vrais amoureux. Combien sont ces mariés qui ignorent tout de l’amour ? Les premiers amours aussi passagers soient-ils ne se vivent-ils pas sur les bancs ? Pourquoi alors interdire à ces jeunes d’offrir un cadeau ou une soirée romantique à leurs âmes sœurs le 14 février. Etre amoureux n’est pas synonyme d’avoir une activité sexuelle.

 

Sans vouloir envoyer la jeunesse à la débauche, il convient de rappeler quelques réalités que nombreux détracteurs des jeunes ôtent soit délibérément soit par ignorance dans leurs argumentations.

Avant d’interdire la Saint valentin aux adolescents, ne faut-il pas d’abord se poser la question sur l’âge auquel on apprend à ces mêmes jeunes l’utilisation du préservatif ? Les organisations de lutte contre les infections sexuellement transmissibles distribuent des préservatifs aux adolescents dans les collèges après chaque sensibilisation. Médecins et personnel soignant informent régulièrement les adolescents sur les moyens de contraception. Les contraceptifs ne sont-ils pas pour des personnes qui entretiennent des rapports sexuels ? Ne serait-il pas alors de la mauvaise foi de revenir sur les antennes pour interdire aux jeunes la célébration de cette fête des amoureux ?

 

Pour Joséphine, étudiante en Droit à l’Université de Lomé, elle avoue son étonnement l’année dernière, face à l’attitude d’un grand responsable, accro amoureux d’une amie d’amphi, qui dans son rôle d’un respecté moraliste ne cessait de juger la fête de St Valentin de pervers sur une chaîne de télévision : “C’est avec un véritable effarement que j’apprenais plus tard que le monsieur, partenaire sexuel de ma camarade d’amphi, qui pourtant soutenait avec véhémence que des dispositions juridiques doivent être prises par l’Etat pour abroger la fête des amoureux, n’a pas trop traîné à la fin de l’émission pour rejoindre mon amie en question dans un hôtel de la place pour une nuit de st valentin très mouvementée. Selon les confidences de mon amie, le grotto n’a jamais aussi été érotiquement inventif et sexuellement actif cette nuit là. Mon amour vive la st valentin, vive la st valentin, ne cessait-il de crier. A partir de ce jour je me suis rendu compte de l’hypocrisie criarde des certain donneurs de leçons. Tous des hypocrites, ai-je conclu !!! Pour moi, je pense qu’on nous laisse vivre intensément la St Valentin qui n’arrive qu’une fois dans l’année”.

 

Pour cette année, la fête de st valentin est encore au rendez-vous des amoureux qu’ils soient jeunes ou pas, ce mardi 14 février ; occasion pour les uns et les autres , pour prouver à son âme sœur que le cœur tendre et piqué au vif qui a bondi au premier jour de leur rencontre amoureuse, continue d’être inondé de la charge d’adrénaline et de battre de la chamade pour l’autre.

 

Dans la foulée de la célébration de la St Valentin, il est attendu que des amoureux s’offrent des fleurs, des cadeaux divers notamment du chocolat, des parfums aux nectars reflets de souvenirs des parenthèses érotiques qui remontent aux premières heures de rencontres amoureuses ; c’est le moment idéal où on en vient à des surprises comme des offres de gadgets aux couleurs de l’amour ; c’est également le moment de s’envoyer de belles cartes ou encore de beaux poèmes. L’on ne passera pas sous silence que le couple s’adonne à des séances érotiques les plus surprenantes et à des pratiques sexuelles les non moins osées pour changer en l’espace de 24 H, les habituelles pratiques ennuyeuses.

 

Bref, c’est la journée des Cœurs et des Belles Couleurs. Inédit tremplin pour chaque conjoint ou conjointe de rompre avec le trin trin quotidien de vie de couple, de se refaire du neuf et de renouveler la fibre émotionnelle des cœurs épris sous le courroux de l’amour et qui ne demandent que du refuge sous le sensuel de l’âme sœur.

 

Laisser les amoureux célébrer à leur manière et sous diverses formes leur ardent plaisir et désir en convolant en juste évasion érotique. Que les amoureux soient jeunes, adolescents, pubères, matures, adultes ou même vieux, ils ont tous droit à célébrer la fête de St Valentin.

L’essentiel est d’amener chacun à éviter dans la célébration de cette fête des amoureux, de compromettent sa vie à travers des campagnes bien mûries de sensibilisation pour l’éveil des consciences sur des comportements responsables à adopter. Il serait beaucoup plus question d’éviter de prendre des risques inutiles de contamination des maladies sexuellement transmissibles, dont la suite demeure souvent fatale.

A bon entendeur salut !

 

Roger Adzafo pour Togoportail

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

erotik_valentino.jpg

Advertisement