pub
Social

TOGO/ Le gouvernement attentif aux points de la plate-forme revendicative des Travilleurs du Togo : Un montant de 909 000 000 Frs décaissé pour les salariés

Advertisement

Le cours du processus de négociation entre le Gouvernement et la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) commencé par voir un début de satisfaction en ce qui concerne les différents points de la plate forme revendicative de la STT. Le gouvernement vient d’annoncer le décaissement de 909 000 000 de Frs CFA en terme de la différence des salaires observés en 2914 et qui sera versée aux agents de l’administration publique, suite aux discussions qu’il a eu avec les centrales syndicales les 10, 17 et 22 décembre 2014 et le 20 janvier 2015.

 

Selon le contenu d’un communiqué rendu public par le gouvernement ce 21 janvier, il est annoncé que ‘’…après analyse des différents points des revendications exprimées par les centrales syndicales, le gouvernement accepte de satisfaire au paiement de la différence des salaires observée en 2014 conformément aux résultats des discussions issues du comité technique mis en place après la réunion du 10 décembre 2014’’.

Cette démarche du gouvernement intervient à la veille d’une grève de 48 heures lancée par la synergie qui informe que les travailleurs de Lomé et de ses environs en concertation avec les autres camarades à travers le territoire national…observent en signe de mécontentement une cessation de travail dans toute l’administration publique et parapublique aux dates de jeudi 22 et de vendredi 23 janvier 2015 pour demander le redressement de la grille indiciaire sur le SMIG en plus de l’intégration de 20 et 30 000 Frs pour 2015.

Selon le contenu du mot d’ordre de grève de la STT, ’’ La définition claire d’un plan d’augmentation des salaires pour les années à venir ; l’exécution de tous nos accords de 2013 ainsi que l’apurement du reste de la plate-fotme ; le payement de la différence des salaires observés en 2014 suite à l’application de l’accord du 07 octobre 2013’’ constituent les autres points de revendication de la plate-forme.

 

Du coté du gouvernement, il est annoncé que pour les autres points de la plate forme revendicative, les discussions se poursuivent au sein du comité technique chargé d’examiner et de proposer des solutions aux points de revendication des organisations syndicales.

Suite à cette position exprimée par le gouvernement, celui-ci demande à toutes les organisations syndicales de surseoir au mot d’ordre de grève prévu pour le jeudi 22 et le vendredi 23 janvier 2015.

‘’En conséquence, le gouvernement demande à tous les travailleurs, tant du secteur public que privé, de vaquer librement à leurs occupations et d’être à leurs postes de travail’’ précise le communiqué.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement