pub
Faits divers

Togo : Horreur à Bè-Kpota, le corps d’une jeune fille repêché dans un puits

Advertisement

Le corps d’une fille togolaise a été repêché par les sapeurs-pompiers le dimanche 18 janvier dernier dans un puits à Bè Kpota, un quartier de Lomé.

 

La découverte du corps de la jeune fille qui a été identifiée comme une certaine Djogbessi Akossiwa Elise a suscité de la colère et de l’indignation des habitants du quartier qui ont voulu en découdre avec le présumé auteur.

 

L’intervention des forces de sécurité a dissuadé la foule en colère mais celle-ci a incendié la maison du présumé auteur des faits et saccagé sa boutique de vente de pièces détachées.

 

Selon un proche parent de la victime, la jeune fille est portée disparue depuis le jeudi 15 janvier dernier. Les premières recherches menées pour la retrouver n’ont abouti à rien mais la curiosité des riverains a permis aux parents de découvrir les chaussures et le téléphone portable de leur fille dans la maison voisine de celle d’un ressortissant nigérian.

 

Aussitôt la gendarmerie saisie de l’affaire, une fouille a été ordonné dans la maison, dans les coins et recoins, mais sans aucun résultat. Grâce à la vigilance de la population riveraine qui a remarqué le dégagement des odeurs pestilentielles provenant des parages de la demeure du présumé nigérian, une nouvelle fouille y compris les puisards dans les environs a eu lieu. C’est finalement dans un puits que l’insupportable découverte a été faite. Le corps de la jeune fille portée disparue a été retrouvé dans le puits.

 
En attendant la suite des investigations, la gendarmerie a mis aux arrêts le présumé coupable.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement