pub
Politique

Togo: Faure siffle la fin des médisances politiques à Kara

Advertisement

Le temps des médisances partisanes est en passe de ne plus être toléré par le Président togolais, Faure Gnassingbé, qui a recommandé à ses concitoyens de respecter l’opposition dans le pays.

 

Le Chef de l’Exécutif togolais a fait cette remarque le mercredi 14 janvier 2015 à Kara, une ville du nord Togo,  Kara à l’occasion de la pose de la première pierre d’une cimenterie.

 

A l’origine de l’intervention improvisée du Chef de l’Etat à cette cérémonie, le porte-parole des populations de la Kozah n’a pas été tendre avec l’opposition.

 

En se mettant au-dessus de la mêlée, Faure a dans sa réaction s’est d’abord excusé de la déclaration de son compatriote avant d’ajouter que « je tiens à ce que l’opposition, les responsables d’opposition soient respectés » dans le pays. Pour ce qui concerne les évènements à caractère national, le Président a fait savoir ne plus vouloir entendre que les « responsables de l’opposition soient vilipendés; je ne l’accepterai pas. Nous sommes pour la tolérance ».

 

Pour la suite de son intervention, Faure a mis au point que « Quand nous venons à des manifestations comme celles-ci, nous venons en tant que Président de tous les togolais. Nous ne venons pas en tant que responsable de parti politique. C’est le Président des togolais qui est ici ce matin, c’est le gouvernement du Togo qui est ici. On n’est pas Président d’une partie du pays et opposant d’une autre partie ».

 

En rapport avec les manifestations de l’opposition, Faure Gnassingbé a déclaré que « l’opposition, si elle veut manifester tous les jours pacifiquement, je l’y invite ».

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement