pub
Médias

Médias et élection présidentielle au Togo : Une cinquantaine de journalistes formés à la couverture électorale

Advertisement

Du 19 au 23 janvier dernier, une cinquantaine de professionnels des médias issus de la presse publique comme de la presse privée et venue de plusieurs localités du Togo ont été formés au traitement et à la diffusion d’informations en période électorale. « Responsabilité sociale du journaliste et traitement de l’information en période électorale », tel était le thème générique retenu pour ledit atelier encadré par deux experts en stratégies médias et élections, en l’occurrence Amévi Dabla du Togo et François Awoudo du Bénin.

 

Destiné à fournir des conseils pratiques, des astuces clés aux journalistes et à leur faire prendre conscience de leur responsabilité en des moments aussi sensibles que les périodes d’élection, l’atelier a été marqué par deux temps forts. Les modules théoriques et la mise en application directe de la théorie et de la pratique. Entre autres formations théoriques, on pourra retenir : « le rôle des médias et traitement de l’information en période électorale », « les spécificités du processus électorales en cours» et « comment couvrir les élections de manière responsable », « les formats appropriés au traitement de l’information électorale », « la couverture en synergie d’une élection », « Médias et observation d’un processus électoral », « Règles applicables aux journalistes en période électorale »,

 

On retiendra, par exemple que l’un des avantages du travail en synergie est de permettre aux médias de mettre en commun les ressources, de partager les informations collectées, de couvrir tout un territoire et d’être à l’abri des risques de désinformation.

Tandis qu’au sujet de la « Responsabilité du journaliste en période électorale », le professionnel du média était essentiellement amener à prendre conscience tout d’abord de sa responsabilité quotidienne dans l’exercice de la profession, ensuite des droits et devoirs du journaliste en période électorale. Le journaliste professionnel doit respecter la dignité de la personne humaine et la présomption d’innocence; respecter la vie privée ; refuser d’alimenter et d’amplifier une rumeur; s’abstenir de tout discours ou de toute incitation à la haine…

 

Plus loin, le journaliste chargé de la couverture électorale a été invité à garantir la possibilité non seulement à tous les partis et candidats, mais aussi à tous les citoyens, de s’exprimer librement pendant la campagne électorale en leur donnant un accès à son média pour qu’ils présentent leur programme et/ou expriment leur opinion, en dénonçant les entraves posées à l’exercice de leur liberté d’expression…

 

L’autre temps fort de cette formation, ayant pour but d’outiller les hommes et femmes des médias dans la perspective de la prochaine consultation électorale a été les travaux pratique en groupe. Les travaux ont abouti à la production de contenus pour un journal-école, des reportages télé et radios, assortis de plusieurs interviews et micro-trottoir.

 

Favoriser un climat d’apaisement des tensions au sein de la population avant pendant et après ce processus électoral, tel est le vouloir du Centre de Formation continue et de Recyclage du ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation Civique, en organisant une telle formation.

 

C’est pourquoi en ouverture du séminaire, le Représentant de l’Union Européenne au Togo M. Nicolas Berlanga Martinez soulignera que : « Lorsque vous exprimez vos opinions, quand vous faites vos reportages, quand vous écrivez les articles, et lorsque vous diffusez vos propos dans les radios, s’il vous plaît efforcez-vous de montrer la réalité de notre pays », en précisant qu’il « faut l’éthique de conviction à une éthique de responsabilité ».

 

Présidant l’ouverture du Séminaire, M. Gomez, le Directeur de Cabinet dudit ministère, a de son côté exhorté les journalistes au respect des règles de l’éthique et de la déontologie de leur métier. « Le journaliste qui respecte ces règles joue selon lui son rôle de vigile de la société », a-t-il souligné.

 

D.K.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement