pub
Société

Enquêtes Enquêtes Afrobaromètre série 6 de la première dissémination : « la situation économique du Togo et leurs propres conditions de vie sont mauvaises »

Advertisement

Le Centre de Recherche et d’Opinions  (CROP) de l’équipe Afrobaromètre du Togo a livré les résultats des enquêtes de la série 6 de l’année (2014-2015) au cours d’une rencontre avec la presse ce mardi 20 janvier 2015 à Lomé. Trois sujets ont retenu l’attention notamment sur les conditions de vie des Togolais, sur la santé et aussi sur le fait que la majorité des Togolais ne se reconnaissent pas dans les ambitions réelles de la classe politique. Enfin, le centre national CROP en a profité pour montrer aux acteurs présents l’accès aux résultats de ses enquêtes en ligne.

 

Les Togolais parlent des sujets brûlants de l’heure à travers les résultats des enquêtes de l’Afrobaromètre au Togo. Hervé Akinocho, le chargé de recherche à la CROP a, en une présentation avec illustrations à l’appui, révélé les désirs profonds des Togolais sur les sujets liés aux conditions de vie,  de la santé et les ambitions réelles de la classe politique de 2014 comparée à  l’enquête de 2012.

 

Sur le premier sujet notamment lié aux conditions de vie, les récents  interviewés  reconnaissent que la situation économique du Togo et leurs propres conditions de vie sont mauvaises, contrairement aux interviewés de l’année 2012 qui  sont moins à le dire. En termes de chiffre, (95 %) avouent réellement  le manque d’accès aux besoins de base; ce qui demeure le sempiternel défi des Togolais qui tirent le diable par la queue pour accéder aux médicaments et aux soins médicaux (76%). Seulement (43%) affirment manger quotidiennement. Ce qui prouve à suffisance que l’accès à la nourriture, la santé et l’eau sont difficile.

L’autre sujet qui préoccupait moins les Togolais il y a deux ans, la santé,  aujourd’hui est devenu une préoccupation sérieuse et tient  le haut du pavé en passant  de la troisième  à la première position; il y a deux ans respectivement derrière le chômage et les infrastructures routières. Pendant ce temps, les besoins en infrastructures des interviewés connaissent moins d’ampleur et se retrouve de la 1ère place en 2012 à la 4ème en 2014. Les besoins des interviewés diffèrent selon qu’on soit dans telle ou telle localités.

 

Enfin, sur la question des ambitions réelles de la classe politique, plus de deux tiers des interviewés Togolais disent récemment que les responsables des partis politiques sont plus soucieux  de  leurs propres ambitions que celles du peuple. Et une frange de  (59%) de Togolais trouve que la façon dont les élections se déroulent  au Togo ne permet pas de dire que les représentants à  l’Assemblée Nationale reflètent leur voix. 

 

Ezechiel Djallo qui a ouvert la cérémonie par un mot de bienvenue, a présenté  comment accéder aux données des résultats sur le site de CROP. Entre temps, une série de questions-réponses a entrecoupé la présentation d’Hervé Akinocho et la présentation d’Ezechiel. La prochaine présentation est dans quatre semaines.

 

Afrobaromètre est un réseau de recherches non partisanes qui mène des enquêtes d’opinion publique sur la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques et d’autres questions connexes dans plus de 30 pays africains.

 

Sylva

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement