pub
Portail+

TOGO/ La mode africaine a perdu l’une de ses plus grandes célébrités : Mme Blandine Sambiani-Bagnah, alias BAMONDI n’est plus!

Advertisement

Elle venait juste d’organiser la 4ème édition de son évènement fashion et mode, qu’elle tira sa révérence ce dimanche 21 décembre à Lomé suite à une bénigne maladie. Mme Blandine Sambiani-Bagnah, alias BAMONDI n’a pas pu résister à sa courte maladie. La promotrice de BIMOD 228, Biennale de la Mode au Togo, styliste et modéliste de renom au Togo et qui est bien connue au delà des frontières de son pays, a rendu l’âme à son domicile.

 

Patronne de la maison de création BAMONDI, celle qui a été élue Femme Leader de l’année 2012 au Togo, a initié depuis 2008 un évènement d’audience internationale BIMOD 228 qui constitue une vitrine, un corridor ouvrant un peu plus le Togo sur le monde.

 

Elle a été formée en France (Paris) chez le célèbre Christian Dior, avant de revenir s’installer au Togo en 1982. Auréolée d’une riche expérience et d‘un dense parcours professionnel, Mme Blandine Sambiani-Bagnah dispose de valeur ajoutée en création de mode et d’une forte maîtrise de la jeunesse et de la femme pour lesquelles elle n’a pas hésité à apporter ses multiples soutiens à travers différents projets inscrits dans le secteur de la mode. Au de la mode, elle a jugé qu’elle pourra servir cette jeunesse et ses consœurs femmes par sa présence dans les plus hautes sphères de prise de décisions du pays. Aux dernières législatives, elle n’hésitera pas à s’y présenter comme candidate de UNIR aux côtés des autres femmes battantes du Grand Lomé. « Pendant 30 ans, j’ai travaillé avec les jeunes notamment à travers BIMOD et mon agence d’hôtesses. Je suis amenée à ressentir les problèmes que les jeunes togolais rencontrent. Il est temps que j’apporte mon expérience à l’édification de mon cher pays le Togo » avait t-elle annoncé à l’époque. 

 

Pour rappel, BIMOD 228 est un évènement culturel initié par la création BAMONDI depuis 2008 qui offre un cadre d’expression, d’échanges et de fertilisation croisée de savoir-faire de créateurs de mode et stylistes de renom grâce à des résidences ateliers, des conférences débats.

Au delà que le Togo vient de perdre l’une de ses meilleures perles de la mode, c’est toute l’Afrique qui va être privée d’une de ses meilleures célébrités de la mode.

 

Toute l’équipe de Togoportail souhaite toutes ses compassions à la famille éplorée et un repos éternel dans le seigneur à l’illustre disparue.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement