pub
Politique

TOGO/ La CENI doit aller au plus pressé

Advertisement

Le Togo attend normalement ses prochaines élections présidentielles courant 1er trimestre 2015. Peu de temps reste pour la suite du processus qui a déjà accusé pas mal de retard en ce qui concerne l’exécution du chronogramme.

 

Les partis politiques de la majorité et de l’opposition n’ont pas encore introduit auprès de la commission la liste de leurs représentants. Ceux-ci doivent être transmis aux différentes commissaires paritaires.

Les moyens nécessaires pour l’expédition de l’ensemble du contenu du cahier des charges restent à mobiliser. Ces moyens supplémentaires permettront de former les agents chargés de la révision des listes électorales et ceux qui siégeront au sein des commissions locales.

 

Ce retard pourrait conditionner le respect ou non de la date du scrutin.

Rien de compromettant pour l’ensemble du processus. Il faut maintenant passer à la vitesse supérieure. C’est désormais le compte à rebours à la Commission.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement