pub
Diplomatie

Robert Dussey en mission diplomatique à Bruxelles pour discuter de la sécurité maritime

Advertisement

Le ministre Togolais des Affaires Etrangères, Robert Dussey, séjourne depuis le depuis de cette semaine en Europe pour une tournée de travail et de poursuite de relations diplomatiques du Togo avec ses partenaires au développement.

 

C’est dans ce cadre que ce mardi après-midi, à Bruxelles, il s’est entretenu avec le nouveau Commissaire Européen à la Coopération Internationale et au Développement, le Croate Neven Mimica. La sécurité maritime, c’est le sujet principal sur lequel ont porté les discussions. Une rencontre internationale axée sur ce thème sera organisé par le Togo en octobre prochain, sous l’égide de l’Union Africaine.

 

L’enjeu est de prendre à bras le corps, la menace sans cesse dont font l’objet les pays du Golfe de Guinée qui régulièrement sont exposés aux attaques des pirates. Divers trafics, celui de la drogue, des armes qui circulent et sont des ‘’nerfs de la guerre’’ pourtant prohibés, alimentent les réseaux terroristes et mafieux et constituent une autre paire de manche du lot de ces menaces. ‘‘Le Togo qui est un membre actif et responsable de la communauté internationale, a décidé d’œuvrer, main dans la main, avec les autres nations, pour endiguer systématiquement les vecteurs de tensions, pour briser partout le cycle de la violence et éviter l’enracinement de l’insécurité. Ce sont là autant de préalables pour la paix sociale mais aussi pour l’émergence économique’’, a expliqué M. Dussey au Commissaire européen.

 

Exprimant son intérêt pour une telle rencontre dont la pertinence est saluée par l’Union Européenne, Neven Mimica n’a manqué d’effleurer le principe d’accord et les bonnes intentions de soutien, que l’Union pourrait apporter comme concours, non seulement en appuyant l’organisation du sommet, mais également en fournissant un appui logistique et/ou financier aux pays exposés.

 

Les secteurs prioritaires que sont l’assaisonnement et l’énergie ont été au menu des échanges. Mimica a, dans ce registre, évoqué le soutien que l’Union mettra à disposition du Togo, dans le cadre des programmes de coopération avec le Togo, à travers le XIème FED pour un financement de 216 millions d’euros.

 

La question des élections présidentielles prévues au premier trimestre de 2015, a été également abordée lors des discussions.

Le chef de la diplomatie togolaise a rappelé que les autorités étaient déterminées à organiser un scrutin libre, démocratique et parfaitement transparent. Appel a été réitéré à tous l’ensemble de la classe politique, de se concerter et se trouve de meilleurs consensus, afin d’avancer vers le progrès, le développement et la consolidation de la démocratie.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement