Advertisement
Politique

Pourquoi Gerry Taama n’a pas pris part à la marche de l’opposition , ce 12 décembre à Lomé? Le président du Net en évoque les raisons sur sa page facebook

Depuis quelques jours, des informations font état d’un malaise et de l’esprit de suspicions qui régneraient au sein de la famille des partis de l’opposition réunis au sein du CAP 2015, entendez Combat pour l’Alternance Politique en 2015. Cette information n’est d’ailleurs plus à l’étape de rumeurs. Cela s’est confirmé courant semaine dernière avec l’exclusion du président du NET, Nouvel Engagement Togolais, de cette coalition. Rappelant les mobiles de cette exclusion dont son parti a fait l’objet, Gerry Taama annonçait lors d’une dernière conférence de presse que son parti a organisée courant cette semaine, que cette situation est née de « la revendication faite par le parti sur une répartition inique et non-consensuelle » des sièges des Commissions Electorales Locales Indépendantes (CELI), avant de rassurer les uns et les autres que par rapport au sujet brûlant de l’heure c’est-à-dire les réformes constitutionnelles, le NET quoi qu’étant mis au dehors de la coalition, restera « mobilisé aux cotées des forces démocratiques togolaise pour l’obtention des reformes avant la présidentielle 2015 et a l’organisation d’une élection transparente et apaisée ». Sur ce, les uns et les autres s’attendaient le voir aux côtés de ses compères, Leaders de partis réunis au sein du Cap et des responsables de l’ODDH, lors de la marche de ce vendredi 12 décembre à Lomé. Mais que ne fut la surprise du public de remarquer son absence à cette manifestation. Beaucoup se posaient encore des interrogations quand Gerry Taama réagit sur sa page facebook pour situer les uns et les autres sur sa non participation à la marche.

 

Togoportail partage avec les Internautes le contenu du message de Gerry Taama posté sur sa page facebook.

’’Je ne suis pas allé à la marche de ce jour. D’abord parce que j’ai des partenaires professionnels qui séjournent actuellement au pays. Séance de travail le matin, déjeuner et autre séance cet après midi. Mais même si j’avais été libre, je n’aurai pas été de la partie. Hier, Abass a annoncé sur les ondes que le problème était réglé du côté du MRC. J’en suis ravi pour lui, car de nous deux, je considère que si quelqu’un est une des images de l’opposition, c’est bien Abass. Il a écopé de 4 mois de prison pour son engagement politique, et pour le moment, personne parmi les leaders du CAP, n’a jamais été aussi mal traitée. C’est bien qu’on soit revenu vers lui. Le NET n’ayant pas été contacté, nous réalisons que la crise est plus profonde. Allez à la marche dans ces conditions n’aurait pas productif. Il faut prendre le temps de régler nos différends. Nous restons ouverts aux discussions. Il faut prendre le temps de comprendre ce qui n’a pas marché. Je suppose que Abass, les problèmes réglés, a retrouvé le groupe aujourd’hui sur le terrain, et j’en suis réellement ravi pour lui.

Par ailleurs, nous l’avons abondamment dit aussi, toute cette semaine sera employée à préparer notre congrès. C’est toute une logistique. Il nous faut renouer avec nos valeurs de départ et se faire oublier par toutes ces affaires qui nous éloignent de l’essentiel.

Merci à vous tous pour le soutien. Les statistiques de ma page me donnent + de 30 000 visites en une semaine et un millier de commentaires. Merci.

Facebook permet aujourd’hui de susciter un vrai débat contradictoire. Et je suis heureux de contribuer à le provoquer.

Dieu vous bénisse ’’.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée