pub
Culture

Le Laboratoire Lomé, une galerie « Ombre et lumière » s’ouvre

Advertisement

A Lomé, dans une rue qui jouxte la Résidence du Bénin, une galerie d’art tout aussi surprenante qu’unique en son genre ouvre ses portes ce 5 décembre 2014 : Le Laboratoire Lomé, « un lieu qui se donne pour mission d’offrir de perspectives à l’art contemporain et permettre de nouvelles rencontres en augmentant la visibilité des artistes établis ou émergents », selon Sandra Agbéssi, la Directrice.

 

A titre d’exposition d’ouverture, le lieu offre aux visiteurs une sélection des œuvres d’un artiste unique, le Béninois Gladys. Un étonnant artiste malgré la jeunesse de son parcours. Cette exposition, sa première hors du Bénin, est née d’une série de rencontres, d’échanges et de murissement de réflexions profondes et communes entre l’artiste et Le Laboratoire Lomé.

 

Le résultat donne une trentaine d’œuvres qui slaloment entre peintures, dessins et sculptures. De ces formes d’expressions plastiques, jaillissent homme, femme, animal constituant d’intenses compositions face auxquelles se retrouve confronté le visiteur. Le style graphique de l’artiste, entre courbes, formes et lignes fluides, parfois sobre, parfois bardé de couleurs vives, déploie toute la puissance de son discours.

 

Et ce qui, selon une source proche de la Communication de Laboratoire Lomé, ce donne une force particulière à cette exposition est la « chambre noire ». En effet, l’exposition s’ouvre avec une confrontation directe dans la « chambre noire » offrant ainsi une imprégnation immédiate. Formes aux proportions changeantes, visages étranges, corps déformés sont présentés dans une communion naturelle.

 

L’exposition d’ouverture de Gladys se tiendra du 6 décembre 2014 au 30 janvier 2015. Elle restera ouverte du lundi au samedi, entre 11h à 18h, uniquement sur rendez-vous.

 

Dieudonné Korolakina

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Invitation.jpg

Advertisement