pub
Sport

FTF/Congrès extraordinaire : Les pétitionnaires reviennent de Kpalimé comme ils sont allés

Advertisement

Ce samedi 06 décembre 2014, les présidents de clubs signataires d’une pétition faisant fi du communique de la FTF reportant le Congres extraordinaire à l’INFA de Tové s’y rendent quand même. Et sans surprise, le responsable de l’INFA ainsi que les autorités traditionnelles des lieux exigent une autorisation de la part des présidents de clubs venant du ministère de l’administration territoriale et du ministère des Sports, document qu’ils n’ont pu apporter.

 

Les  responsables de l’INFA de Tové, le préfet de Kloto disent unanimement n’être au courant de la tenue d’aucun congrès de la FTF à Kpalimé.  Et si congrès il devra y  avoir, les autorités de la ville de Kpalime ont exigé des congressistes des documents d’autorisation du ministère de l’administration territoriale et du ministère des sports.

 

Les présidents de ligues et de clubs amenés par le premier vice-président de la FTF Herve Piza ne possédant pas les documents d’autorisation que demandent les autorités de la ville de Kpalime se rabattent sur l’hôtel Sarakawa a Lomé le lendemain, dimanche le 07 décembre. Ils sont revenus de l’INFA de Tove comme ils sont allés mais espèrent toujours tenir le congre. En lieu et place du congre extraordinaire, c’est un point de presse qu’un émissaire de la FIFA les aurait contraint à tenir a appris Togoportail d’une source de la FTF.

 

Les décisions de cette rencontre seront mises à la disposition de la presse au besoin dans les jours à venir a toujours dit la source.

 

Sylvia

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement