pub
Culture

B.A.R.A/Concours international de contes : Soussoukpo Kokougan Nyuimé représente le Togo

Advertisement

Dix représentants issus de dix pays Ouest-Africains sont attendus à Cocody en Côte d’Ivoire du (09 au 12 décembre 2014)  dans le cadre de  la 1ère  édition  de la Biennale des Arts du Récit d’Abidjan (B.A.R.A). Axée  sur le thème : « Conter le Développement  pour une professionnalisation du métier de conteur en Afrique », la biennale est initiée  par  la Compagnie Naforo-Ba avec l’appui de ses partenaires qui sont parrainés  par le ministère de la Culture et de la Francophonie de la Côte d’Ivoire et  soutenue par la Commission Européenne.

 

Une première dans le monde des arts et du conte et on va allègrement vers  un rendez-vous de tous ceux qui partagent la même passion au cours du mois de décembre. La phase finale du contecour internationale de la Biennale des Arts du Récit d’Abidjan (B.A.R.A.) 1ère  édition sera bientôt effective pour le bien des conteurs Ouest-Africains.

 

Pour ce premier acte, dix représentants  des pays Ouest-Africains, le Mali, la Guinée, le Cap-Vert, le Liberia, la Sierra-Leone, le Sénégal, le Burkina-Faso, le Niger, le  Benin, le Togo iront à  l’assaut de l’un des quatre grands trophées  du talent de conteur en terre Ivoirienne.

 

Les initiateurs estiment que : « Ce sera une occasion pour  convaincre de l’intérêt que représente ce rendez-vous des Arts du Récit pour le public abidjanais et aussi pour les entreprises œuvrant pour l’intégration africaine ». La Biennale, c’est aussi une rencontre où trente exposants d’Afrique et des Antilles seront attendus; dix conteurs accompagnés de leurs coachs professionnels apporteront leur touche chacun à son conteur, douze invités d’Afrique et d’Europe avec pour l’unique ambition de glaner l’un des quatre grands Trophées mis en jeu pour célébrer le conte en Afrique.

 

Parmi ces conteurs se trouvent un représentant du Togo, l’artiste-conteur Soussoukpo Kokougan Nyuime Madje, l’une des valeurs de Gabite, maison de l’oralité d’Allassane Sidibé du Togo. Il a été sélectionné au cours du concours international de conte en Afrique de l’Ouest francophone, qui s’est déroulé le 29 mars 2014 à Lomé. Pour lui : « c’est une occasion de voir ce qui se fait au Togo en matière de contes », a-t-il humblement déclaré.

 

La Compagnie Naforo-Ba fait d’une pierre deux coups en associant le Salon International des Arts du Récit (SIAR) à la Biennale des Arts du Récit d’Abidjan (B.A.R.A). qui est également à sa première édition. La combinaison du Salon International des Arts du Récit SIAR et du concours pour jeunes talents en Afrique baptise contecours international.

 

Le contecours international aura pour objectif de favoriser l’émergence de nouveaux talents, de contribuer à la diffusion de leur production, de participer au développement  du métier de conteur. Au cours des quatre journées du SIAR les 09, 10, 11 et 12  décembre prochain, les organisateurs entendent  mettre en lumière toute la dimension économique des arts et de la culture en général et des Arts du récit en particulier. Pour eux, cette rencontre est un canal artistique de sensibilisation des Objectifs du Millénaire  pour le Développement (OMD).

 

Sylvia

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement