pub
Culture

B.A.R.A./Concours de contes: Marcus Soussoukpo s’offre le Trophée Hampaté Bâ

Advertisement

La première édition du concours de contes des jeunes talents en Afrique de l’Ouest baptisé conte cours international de Cocody, organisée en collaboration avec la Compagnie Naforo-Ba et ses partenaires a rendu son verdict le 13 décembre avec le Trophée Hampaté Bâ de la deuxième place du Togolais Soussoukpo Marcus derrière l’Ivoirienne Florence Kwadjio Mendosa alias flopy.

 

Favoriser l’émergence de nouveaux talents, contribuer à la diffusion de leur production, participer au développement du métier de conteur en Afrique de l’Ouest, ceux sont là quelques uns des objectifs qui ont sous-tendu l’acte I du concours de  contes des jeunes talents.

 

Les candidats des neuf pays au concours de contes ont été réparti en deux poules de cinq. On retrouve dans la poule A : le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Libéria et le Togo. La seconde poule B  mettait en confrontation le Niger, le Burkina-Faso, la Guinée, le Sénégal. 

   

Sylvia

Togoportail, toute l’information à votre portée          

A l’issue de  deux prestations, les membres du jury ont pu dégager ceux qui ont le plus convaincu et  Florence Kwadjio Mendosa de la Côte d’Ivoire se trouve à la première place. Suivi du Togolais, Marcus Kokougan Soussoukpo Nyuimé alias Marcus. Le Béninois Didier Nassé Gandé classé troisième ferme la marche. Le premier prix de l’Intégration Africaine est décerné à l’Ivoirienne en plus d’une bourse de formation à la Compagnie Naforo-Ba  d’un coût  million. Le deuxième prix  Trophée Hampaté Bâ revient au Togolais Soussoukpo Marcus avec  une bourse de 500.000frs cfa de formation à la Compagnie Naforo-Bâ. La troisième place du Béninois Didier Nassé Gandé lui vaut le prix Aubin Manfeî en plus d’une bourse de formation.

 

Les trois lauréats auront en outre à organiser une tournée dans leur pays respectifs. Il est prévu d’autres rencontres notamment la Rencontre Itinérante des Arts et Festival de la Dolisie en Congo Brazzaville et le FITAH  entre autres. Pour le coach  Allassane Sidibé, Directeur de Gabité : « ce n’est pas tant le Trophée mis en jeu plutôt le niveau, la capacité de tenir en haleine le public, c’était cela notre objectif en allant au concours international de contes de Cocody. On va y travailler davantage », a-t-indiqué.

               

La Biennale des Arts du Récit d’Abidjan (B.A.R.A) était à sa première édition. Elle a rassemblé le Salon International des Arts du Récit (SIAR) et du Concours de contes pour les jeunes talents de l’Afrique de l’Ouest.

 

 

 

 

Advertisement