pub
Education

Atelier de formation des pairs éducateurs et élèves des clubs scolaires des Droits de l’Homme

Advertisement

Le lundi 22 décembre 2014, s’est tenu dans la salle de réunion du CEG Nyékonakpoè un atelier qui a réuni les élèves des classes de 6ème et 5ème et les formateurs membre de l’ATDPDH section Ogou.

 

Il s’agissait d’un atelier axé sur le programme d’éducation aux droits de l’homme et à la citoyenneté responsable Phase III. Etaiten présents le directeur du CEG Nyékonakpoè, du président de l’ATDPDH section Ogou.

 

Cette formation s’inscrit dans le cadre du programme d’éducation aux droits de l’homme et à la citoyenneté et est financé par l’organisation allemande Brot fur die Welt. ATDPDH a mis en place depuis 2010 des clubs de droits humains en milieu scolaire et de formation professionnelle dont 6 établissements secondaires en sont bénéficiaires.

 

L’ATDPDH  à travers ses activités, contribue à la formation des clubs animés par les jeunes pairs éducateurs et les encadrer par les enseignants formés a déclaré Mr MATTY Kodzo Espoir l’un des formateurs.

M. Kuakuvi Raimon président de l’ATDPDH section Ogou dans son discours, a remercié les participants pour avoir répondu à l’invitation, et il a informé les élèves des bénéfices qu’ils peuvent tirer en suivant les consignes des encadreurs. Cette formation a permis à d’autres élèves de passer en classe supérieur a-t-il ajouté.

 

En ouvrant les travaux, Mr Salawakou Koffi directeur du CEG Nyékonakpoè a souhaité le bienvenu à toute l’assistance et à remercié l’ATDPDH pour le choix porté sur son établissement pour la formation des pairs éducateurs qui dans cette Phase III permettra aux élèves d’avoir une amélioration du respect des droits, des libertés et devoir humains au sein du club.

 

Durant ses deux jours, les 25 élèves ont été outillés sur les droits et devoirs de l’enfant la violence éducative, aux alternatives éducatives non violentes et aux techniques d’animation des clubs de droits de l’homme.

 

Retenons que lors de cette formation, c’est la méthodologie participative qui sera privilégiée et les échanges seront axés sur le brainstorming, l’exposé suivi de débats, le travail en carrefour suivi de restitution et le partage d’expérience.

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement