pub
Culture

TOGO/ Les professionnels de l’oralité de la région des Plateaux ont sensibilisé la population sur les recommandations de la CVJR

Advertisement

Dans le but de contribuer à une meilleure compréhension la prise en compte des recommandations de la CVJR (Commission Vérité, Justice et Réconciliation), l’Association Heinrich Klose a bénéficié de l’appui financier de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) dans le cadre du 8ème appel du Fonds Francophone d’Initiatives pour la Démocratie, les Droits de l’Homme et la Paix. « Plaidoyer auprès des professionnels traditionnels de l’oralité pour une meilleure compréhension et une prise en compte des recommandations de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) au Togo » tel est le thème qui a réunis une soixantaine de professionnels traditionnels de l’oralité qui ont été sélectionnés pour une formation sur la question. Les huit (08) professionnels sélectionnés dans la région des Plateaux ont pris part à la séance de restitution qui a eu lieu le vendredi 21 novembre dernier à Atakpamé.

 

 

Placée sous la préséance de la direction régionale des arts et de la culture des Plateaux, la restitution a réuni une grande assistance dont des autorités locales, des chefs traditionnels, des acteurs locaux impliqués dans la vie socio-politique et culturelle et divers invités ainsi qu’une bonne foule représentant la population de Atakpamé et de ses environs.

 

Dans son mot d’ouverture, le directeur régional des arts et culture des Plateaux, M.TIEM Yoguebey a annoncé que : ‘’la réconciliation dont il est question, est un processus de longue haleine. Et dans ce processus, le rôle de la société civile est déterminant. En effet, l’Association responsable du présent projet, en s’appuyant sur les acteurs culturels pour fonder son action, a bien opté pour un des choix les plus judicieux et indiqués. Car de nos jour nul ne peut ignorer le grand rôle que joue la culture dans un pays, surtout lorsqu’il s’agit de rechercher et de maintenir la paix, la cohésion sociales’’.

 

Les différents acteurs qui se sont suivis sur scène, ont offert de différentes formes de spectacles dont le même dénominateur consiste à l’éveil de conscience sur les valeurs et principes de paix, de justice et de pardon, pour que l’avènement de réconciliation nationale soit réellement partagée au sein de la population et donc possible au Togo.

 

‘’J’ose croire que toute la population de Atakpamé et de ses environs, partagerons les suites des résultats du travail proposé par les professionnels de l’Oralité pour l’ancrage de l’esprit de vérité, de justice et de paix, éléments primordiaux à ce vœux de réconciliation nationale’’ a formulé le directeur régional.

 

Que ce soit les artistes humoristes Kpono Kpétè et John Lerry, le slameur Mao, et les Ambassadeurs de Vie à travers leur sketch ont produit des spectacles édifiants qui interpellent plus d’un à œuvrer en faveur de l’appropriation des recommandations de la CVJR.

KPONO_KPETE.jpg

 

 

En dehors des spectacles produits par les professionnels de l’oralité lors de cette séance de restitution, la sensibilisation va se poursuivre à travers les médias et à travers des prêches par les hommes d’église. C’est dans cet objectif que des animateurs de radios et des hommes d’églises font partie des professionnels formés.

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement