pub
Economie

TOGO/ Lancement officiel de la Mutuelle des Conducteurs de Taxi-Motos du Togo (MUCTAM-TOGO) à Atakpamé

Advertisement

Le monde professionnel des conducteurs de taxis-motos au Togo a désormais sa mutuelle. Le lancement officiel de la Mutuelle des Conducteurs de Taxis-Motos du Togo (MUCTAM) vient d’avoir lieu à Atakpamé ce lundi 10 novembre. Une initiative qui s’inscrit dans le Programme Quinquennal Pour l’Insertion Economique et Sociale : Faire d’un (Zémidjan) un « Entrepreneur »; un programme qui vise à réduire la pauvreté dans toutes les régions du Togo, en conformité avec la vision du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé conscient de la nécessité de mettre en œuvre une politique de solidarité active afin de s’assurer qu’aucune partie de population n’est laissée au bord du chemin.

 

L’action de la Délégation à l’Organisation du Secteur Informel (DOSI) qu’assure l’administration de Ingrid AWADE, directeur général de la délégation, s’inscrit dans cette dynamique. Déterminée à promouvoir l’auto-emploi des jeunes et prenant en compte les défis multiformes auxquels sont confrontés les conducteurs de taxi –moto, elle s’est engagée pour rendre effective cette ambitieuse approche que soutient le gouvernement et le chef de l’Etat en faveur du secteur.

 

Cette cérémonie de lancement s’est déroulée en présence du Chef du gouvernement Arthème Séléagodji AHOOMEY -ZOUNOU, des ministres, des préfets, des autorités du milieu, des chefs traditionnelles, des bénéficiaires de ce programme qui sont les Zémidjan et une grande foule venue de la région des plateaux et d’ailleurs.

 

Le Préfet de l’Ogou, Allagbé Kokou Bayédjè, dans son discours, a saisi l’occasion pour adresser au chef de l’Etat et à son gouvernement ses vives et chaleureuses félicitations pour l’intérêt accordé au secteur informel, pourvoyeur d’emploi. Pour lui, cet évènement s’inscrit dans le cadre de la transition de l’informel vers le formel et lance ainsi les prémices d’une ouverture sociale universelle. Il a souligné que le choix de la ville d’Atakpamé pour abriter ce lancement n’est pas le fruit du hasard, mais est fondé sur les résultats d’une étude statistique qui a révélé que la Région des Plateaux regorge un nombre plus élevé de conducteurs de Taxi-Moto sur le plan National. Il a aussi exhorté les acteurs bénéficiaires à faire bon usage et à œuvrer pour la prospérité et la pérennité de ce joyau qui est remis.

 

Monsieur Kavégué Vincent, le chargé du projet MUCTAM dans sa présentation a souligné la méthodologie qu’il a fallu mettre en place pour que les bénéficiaires s’approprient l’initiative dès le début de la démarche. Ainsi, les trois premiers discussions avec les acteurs impliqués, ont permis de ressortir ces trois point fondamentaux qui sont : la protection sociale composée d’une assurance maladie et d’une retraite complémentaire ; le financement de l’acquisition de l’outil de travail qu’est la moto et la reconversion professionnelle.

 

Ce projet a procédé à un recensement des conducteurs de taxi-motos pris en compte par cette première étape de l’initiative. Cette phase leur a permis de compter cinq mille cinquante un (5051) dans la base de données. Une démarche dont le mérite réside dans le fait qu’à l’issue des décomptes, il est observé certains éléments de précarité : 5051 ont 4731 femmes et 11721 enfants, ce qui montre que le travail de 5051 Zémidjan nourrit 21 503 personnes a-t-il a ajouté.

 

Avec la caution de l’Etat, DOSI s’est approprié de 1000 motos qui seront mises à la disposition des conducteurs de taxis motos dès ce lundi et une carte d’assurance maladie dont ont déjà bénéficié certains conducteurs. Il a aussi rassuré les Zémidjan que le 3e besoin est en cours d’élaboration. Pour finir il a invité les conducteurs de Taxi-moto à plus de détermination et de sérénité pour la réussite de cette initiative.

 

Ninsao Gnofam, ministre des Travaux Publics et des Transports dans son allocution a réitéré les reformes profondes dans des divers secteurs qu’a engagé le gouvernement dans cet optique. La mise sur pied du Fond National de Finance Inclusive (FNFI) en est un exemple pour montrer l’engagement du Président de la République Faure Gnassingbé à faire de vos activités le pilier et le moteur de l’économie Togolaise.

 

Le porte parole des Zémidjans André Adjaro, a profité de l’occasion au nom des conducteurs de Taxi-moto du Togo pour exprimer leur profonde gratitude au Chef de l’Etat et à son Gouvernement pour leur avoir prouvé que la situation des Zémidjans était au cœur des préoccupation de l’Etat qui n’a ménagé aucun effort pour murir des idées à leurs sujet. Il a remercié le Chef de l’Etat tout en promettant de faire bon usage de ses engins et être encore plus coopérative.

 

Le Chef du Gouvernement Ahoomey–Zunu a remercié la population au nom du chef de l’Etat pour cet encouragement qu’elle n’a jamais cessé de porter au gouvernement. Il a ajouté que le gouvernement a toujours été conscient de la situation des Zémidjans et les soutient du Chef de l’Etat.

C’est sur ces mots que au nom du Chef de l’Etat, le premier ministre a lancé officiellement la Mutuelle des Conducteurs Taxi-Moto Togo.

 

Une séance de remise officielle des motos à quelques bénéficiaires a mis fin à la manifestation qui s’est déroulée dans une grande solennité.

 

Notons que cette cérémonie est marquée de plusieurs événements à savoir les danses chorégraphiques et la prestation des artistes tels que Loethe Emilienne et les artistes Oli big en featuring avec le Caporal Wisdom qui dans leur prestation, ont véhiculé des messages de citoyenneté sans oublier l’humoriste Togolais Gogoligo.

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement