pub
Politique

Togo : Faure se prononcera sur sa candidature à Lomé

Advertisement

Les militants du parti au pouvoir au Togo, l’Union pour la République (UNIR), sauront bientôt la volonté du chef de leur formation politique à vouloir se représenter ou non à la présidentielle 2015.


Faure Gnassingbé a révélé l’exclusivité de cette information dans un point de presse à Accra au Ghana, pays dans lequel il est allé pour une visite d’Etat depuis le lundi 24 novembre 2014.


En se prononçant sur l’éventualité ou non de sa candidature, Faure Gnassingbé a fait savoir que qu’il veut « réserver la primeur » de cette décision à ses compatriotes à Lomé, « si (son) parti (lui) fait confiance ». Au regard de cette annonce, on peut donc dire que les militants d’UNIR connaîtront la décision de leur leader dans les jours ou semaines à venir.


En attendant, les rues de Lomé la capitale togolaise vont vibrer ce vendredi 28 novembre 2014 aux rythmes de deux marches aux finalités un peu opposées. Pendant qu’un nombre de partis politiques de l’opposition regroupés au sein du CAP 2015 et la Synergie des Organisations de Défense des Droits de l’Homme (ODDH) entendent marcher pour exiger des réformes constitutionnelles avant la présidentielle 2015, les mouvements proches du parti à pouvoir, UNIR, vont aussi manifester le même jour pour soutenir le gouvernement et demander le respect de la Constitution. C’est du moins ce qui était attendu et annoncé avant qu’à la dernière minute, une nouvelle information ne vienne.

 

En effet, aux dernières nouvelles, nous apprenons que la marche des mouvements proches du parti UNIR qui est prévue pour ce vendredi ne se tiendra plus. Par contre pour la marche qui est maintenue, celle des ODDH, les manifestants débuteront leur mouvement à la Colombe de la Paix pour chuter à Akassimé à Lomé.

 

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement