pub
Politique

Consolidation de la paix en période électorale : les femmes leaders renforcent leur capacité à Atakpamé.

Advertisement

Les femmes leaders émanant des partis politiques et OSC du Grand Lomé, Tône, Oti, Kozah, Dankpen, Bassar, Tchaoudjo, Soutouboua, Kloto, Zio, Lacs et Atakpamé renforcent les 18, 19 et 20 novembre leurs capacités sur les préalables à la consolidation de la paix avant, pendant et après les élections. Cet atelier de sensibilisation et d’échange est organisé par le caucus des femmes parlementaires avec l’appui financier du PNUD.

 

La rencontre offre l’opportunité de promouvoir le leadership des femmes pour jouer leur rôle central en matière de prévention, de règlement de conflits, de réconciliation et surtout de consolidation de la paix au bénéfice des familles et des communautés. Elles devront s’investir pour atténuer voire disloquer tout ce qui est susceptible de constituer une source potentielle de conflit à l’instar des processus électoraux qui ne sont pas encore perçu dans nos communautés comme une partie de jeux assortie d’un vainqueur et de vaincu.

 

A l’ouverture des travaux, la député Mme Dagban Zonvidé Ayawavi a au nom du caucus des femmes parlementaires salué les mesures et les initiatives du gouvernement qui vise la responsabilisation et l’autonomisation de la femme en tant qu’actrice du développement et de la paix. Elle a souhaité que la rencontre éveille en toutes femmes le sens de l’initiative en matière de prévention des conflits en vue de faire échec à la victimisation dont elles font l’objet en tout temps et en tout lieu.

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement