pub
Politique

Tournée nationale de grand meeting de sensibilisation sur le Civisme et la Citoyenneté : La ministre Anaté Kouméalo était à Atakpamé ce mardi

Advertisement

Dans le cadre de la mise en application de la politique nationale de la formation civique adoptée par le gouvernement depuis juin 2014, le ministère de la Communication, de la Culture, des Arts, de la Formation Civique et le ministère des Enseignements Primaire et Secondaire sont entrain d’effectuer une grande tournée de sensibilisation sur toute l’étendue du territoire, une activité qui s’inscrit au programme du mois du civisme en cours durant ce mois d’octobre. L’étape d’Atakpamé a eu lieu ce mardi 21 octobre, avec la tenue d’un grand meeting de sensibilisation à l’esplanade du lycée d’Atakpamé sur le thème : «  Le Civisme économique » et « La Tolérance et la Réconciliation nationale ».

 

Présidée par la ministre Kouméalo Anaté, en charge de la Formation civique, cette sensibilisation a regroupé les préfets de la région des plateaux, les inspecteurs, les proviseurs, les enseignants, les élèves, les chefs traditionnelles, la société civile et la population de la région des plateaux.

 

Pendant tout le mois d’octobre, son département ministériel focalisera son énergie sur des activités de sensibilisation qui permettront à la population de s’approprier des valeurs civiques et citoyennes que le gouvernement s’engage sous l’impulsion du chef de l’Etat à promouvoir dans le pays et transmette aux Togolais afin qu’ils adoptent un comportement citoyen en faveur du développement du Togo.

 

Au cours de cette sensibilisation, la ministre a rappelé à la population les valeurs d’un bon citoyen, les droits et devoirs d’un citoyen responsable, ce qui fait d’un acteur de la société un citoyen actif qui contribue au développement de son pays… Elle les a convié à cultiver les valeurs comme la tolérance, la réconciliation nationale qui sont des fondamentaux de base pour le développement durable ; selon elle, ‘’la tolérance est nécessaire entre les individus ainsi qu’au sein de la famille et de la communauté’’.

 

L’éducation à la tolérance est un moyen plus efficace de prévenir l’intolérance a déclaré le directeur de cabinet du ministère en charge de la Formation civique, Jean Luc Gomez lors de sa communication portant sur « La Tolérance et la Réconciliation nationale ». 

 

La population a été également édifiée sur le civisme économique qui selon le ministre Tchakondo qui présentait le thème « Le Civisme économique », repose sur 11 points déclinés et expliqués.

 

Le préfet de l’Ogou, M. Alagbé Bayédjè, a au nom de ses collègues et toute la population de la région des plateaux, remercié le président de la République Faure Essozinam GNASSINGBE pour sa politique de la formation civique lancée le 3 octobre 2014 au palais de Congrès de Lomé ; il n’a pas manqué de rappeler aux enseignants que l’enseignement du ‘’Civisme’’ comme matière obligatoire, tient à cœur au chef de l’Etat, d’où l’appel qui leur est lancé afin qu’ils s’impliquent totalement dans cette nouvelle orientation pédagogique pour accompagner cet esprit d’éducation à la citoyenneté.

 

Anaté Kouméalo, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts, de la Formation CiviqueCIVISME_10.jpg

 

 

Aux élèves la ministre a rappelé que l’éducation à la citoyenneté est une matière qui s’inscrit dans le programme de l’enseignement et qui sera notée comme discipline d’évaluation à l’examen, de prêter une attention particulière aux différentes communications et aux interventions des enseignants au cours de l’année.

 

Le groupe ORESAN, la troupe de sketch du lycée d’Atakpamé et les groupes folkloriques organisés ont emballé la population avec leur prestation.

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement