pub
Développement

TOGO/Ogou: ANADEB à organisé un atelier régional d’auto évaluation et de planification participative

Advertisement

L’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base exécute depuis 2012 le Programme de Soutien au Microprojet Communautaire (PSMICO). Ce programme vise à mettre en place des infrastructures socio-économiques et collectives de base dans les communautés du Togo en vue d’améliorer les conditions de vie des populations.

 

Le PSMICO exécute à ce jour plusieurs microprojets d’infrastructures et d’équipements de base de type scolaire, sanitaire, assainissement, hydraulique, marchande, communication etc…

 

Ces microprojets sont mis en place dans 64 communautés réparties dans cinq régions du Togo. Dans les perspectives de capitaliser les acquis du projet et partager l’expérience acquise après 3 années d’exécution et améliorer, le processus d’intervention dans les communautés et de préparer la planification de l’année 2015, l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base a organisé un atelier d’auto évaluation communautaire et de planification dans la salle de réunion de la Croix Rouge d’Atakpamé.

 

L’objectif est d’apprécier globalement l’état d’avancement de la mise en œuvre du PSMICO en vue de tirer les leçons pour améliorer la pratique et l’intervention dans les communautés concernées, analyser les demandes d’appui exprimées par les communautés en vue de l’élaboration du plan d’action 2015” a souligné M. Louka Masseti, Directeur de la planification et du suivi évaluation à ANADEB.

 

Le Préfet de l’OGOU Alagbé Kokou Bayédjè qui a pris part à cet atelier, a souhaité une cordiale bienvenue aux participants venus des quartiers de la région des Plateaux.

 

Retenons qu’à la fin de cet atelier un point exhaustif de l’état d’avancement des activités dans chacune des communautés a été fait, l’état de la réalisation des infrastructures effectué, le niveau d’appropriation des infrastructures dans les communautés connu, les forces et les faiblesses des interventions identifiées.

 

Il est par ailleurs attendu des recommandations qui seront formulées pour améliorer l’intervention de l’agence.

 

L’un des résultat attendus est que les demandes d’appui exprimées par les communautés et enregistrées dans la base de données seront désormais analysées.

 

C’est également l’occasion pour les acteurs particpants à l’atelier de pouvoir définir les actions pertinentes à réaliser en 2015 dans le cadre des programmes PSMICO,PDC-ZU et PSAEG.

 

Landry Koss

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement