pub
Développement

Togo vision 2030 : le sous-système « Economie et Technologie » clôture la série des travaux

Advertisement

Dans le cadre de l’élaboration du projet Togo vision 2030, le ministère auprès de la présidence de la république, chargé de la Prospective et de l’Evaluation des politiques publiques, a organisé un atelier de consultation approfondie du groupe de travail thématique sur le sous-systhème « Economie et Technologie » ce lundi à Lomé.



Comme les précédentes rencontres, cette dernière a pour objectif d’exposer l’état d’avancement des travaux du sous-système, recueillir les contributions de tous les acteurs impliqués et mobiliser les énergies autour de la « Vision Togo 2030 ».



C’est en présence des acteurs du secteur privé et de la société civile, des représentants de l’Assemblée nationale, des cadres de tous les départements ministériels, des universitaires et des professionnels de médias que le ministre auprès de la présidence de la République, chargé de la prospective et de l’évaluation des politiques, Professeur Kako NUBUKPO a fait une communication sur les « Défis de l’intégration régionale au sein de l’UEMOA ». Pour lui «  nous avons une insertion primaire au sein du commerce internationale. Ce qui fait que nos recettes sont volatiles et dépendent du cours mondial des matières premières. Il est donc difficile dans un tel contexte de créer suffisamment d’emplois pour résorber le chômage des jeunes. Et donc la préoccupation principale du sous-système Économie et Technologie, c’est de voir comment mobiliser l’ensemble de nos ressources, opérer la transformation structurelle de notre économie afin que nous ayons des taux de croissance élevés mais qui permettent de promouvoir l’emploi mais aussi qui permettent ensuite une redistribution équitable de ces fruits de la croissance ». a-t-il déclaré.



En rappel, au cours de la séance, les participants ont également suivi une deuxième communication présentée par Mme Judith Biféi KOMBATE, responsable de ce sous-système qui est chargé de relever les défis d’émergence du Togo en agissant sur tous les facteurs générant des ressources à la population. Pour elle « cette vision est pour tous les togolais et non une minorité », a-t-elle indiqué.

 

Max Dally

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement