pub
Politique

TOGO/ Le gouvernement préoccupé par le processus de décentralisation et la tenue des élections locales :Un ”comité technique” vient d’être mis en place pour élaborer une feuille de route sur la question

Advertisement

Au Togo, les élections présidentielles s’approchent à grands pas ! Mais il ne fallait pas perdre de vue la question des élections locales qui à terme devront permettent d’asseoir un système de décentralisation du pouvoir dans les collectivités locales.

 

Cette question n’est pas sans importance aux yeux du gouvernement togolais. En réponse à cette préoccupation, un ‘’Comité technique’’ chargé d’élaborer une feuille de route de la décentralisation et les élections locales, a été mis en place par le gouvernement. C’est ce mardi que par la voix du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Gilbert Bawara, que l’annonce a été faite.

Composé de huit (08) membres et présidé par Messan Akouété, le comité technique en question dispose d’une durée de six (06) mois pour achever sa mission.

 

Selon les propos du ministre Gilbert Bawara qui a rencontré la presse ce mardi, le gouvernement a décidé de mettre en place ce comité, afin de l’aider dans les échanges et discussions avec les partis politiques, les organisations de la société civile, ainsi que les partenaires extérieurs. Il question ‘’d’approfondir la réflexion sur les aspects qui sont encore lacunaires et qui doivent être améliorés pour la tenue des locales’’ a déclaré le ministre.

 

Le comité mis en place, se chargera également des missions dans les pays de la sous-région. Pour un meilleur résultat, il est attendu que le comité technique soit appuyé dans la mise en œuvre de ses actions, par une ‘’cellule technique’’ a annoncé le ministre Gilbert Bawara qui,  pour plus de précisions a tenu de souligner que ‘’le souci du gouvernement est de faire en sorte que l’élaboration de la feuille de route et le processus de sa mise en œuvre, soient le fruit d’un travail de concertation, du dialogue et de réflexion conjointe’’.

 

L’opposition réclamait la tenue des locales avant les présidentielles, mais à lire entre les lignes, ces élections locales ne peuvent donc pas se tenir avant les présidentielles qui elles, devront se dérouler normalement avant la fin du premier trimestre 2015.

‘’Le schéma de décentralisation qui est prévu par la constitution et par la loi de mars 2007 pourrait ne pas être adapté au contexte du Togo. Il faut dégager des options et des orientations stratégiques, examiner l’adéquation entre le cadre juridique et réglementaire existant et les options définies et arrêtées’’ a déclaré Gilbert Bawara.

 

La question de l’organisation d’un scrutin dans le cadre de décentralisation du pouvoir n’est pas sans considération pour les dirigeants togolais, mais il est inadéquat et de mauvaise méthode d’organiser les élections locales sans penser et œuvrer en faveur de la mise en place d’un dispositif permettant une véritable décentralisation.

 

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement