pub
Médias

TOGO/ Le Conapp a réuni les patrons de presse en un séminaire de réflexion à Kpalimé du 28 au 30 octobre 2014 autour du thème ”Journalisme; nécessité d’un professionnalisme”

Advertisement

Une quarantaine de patrons de presse s’exerçant en tant que professionnels de médias dans les télévisions, les radios, la presse écrite et en ligne, sont en formation à Kpalimé -localité située à environ 120 km au nord-ouest de Lomé- pour un séminaire de réflexion axé sur le thème « Journalisme ; nécessité d’un professionnalisme ». La cérémonie d’ouverture officielle de ce séminaire a eu lieu ce matin dans la ville d’accueil. On notait la présence de Mrs Apédo Ottéko préfet de Kloto, Donko Djagou Balougou Vice-président de la HAAC, et Tinaka Kossi représentant de la ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation Civique.

 

Ce séminaire qui se tient du 28 au 30 novembre 2014 a pour objectif de permettre aux patrons de presse de s’approprier de la nécessité du professionnalisme dans leurs rédactions. Occasion pour les participants venus de diverses localités du Togo de se poser les questions auxquelles ils sont confrontés quotidiennement dans l’exercice de leur profession et de mener des réflexions en vue de trouver ensemble des approches de solution.

« Reconnaissons le avec humilité, malgré les efforts que nous déployons et l’investissement quotidien qui est le nôtre dans un contexte particulier et difficile, la presse togolaise souffre encore de lacunes, dont certaines sont structurelles. Cela implique négativement sur le contenu de ce que nous offrons à nos lecteurs, auditeurs et téléspectateurs, voire sur l’image même de notre corporation » s’exprimait le président du Conapp, Jean Paul Agbo, lors de son allocution.

«  Pour notre part, nous sommes convaincus que seul le professionnalisme, sous toutes ses formes et en tous ses aspects, garantira à notre corporation de mieux s’insérer dans le tissu socio-économique » a-t-il ajouté.

 

Dans son mot de bienvenue, le préfet de Kloto, M. Apédo Ottéko s’est réjoui du choix de sa localité qui pour une seconde fois en moins de cinq (05) mois, abrite une activité de rencontre et de travail professionnels des hommes de médias; allusion faite aux travaux des Etats généraux de la presse tenus en Juin dernier. L’occasion pour lui « de rendre un hommage mérité au Conseil National des patrons de Presse, qui s’est engagé dans des actions visant à améliorer le travail de la presse, et qui se propose à travers ce séminaire d’offrir un cadre de réflexion autour de la nécessité d’un professionnalisme accru dans la corporation ».

 

Dans son discours de circonstance, le Secrétaire général du département ministériel en charge de la Communication, M. Tinaka Kossi, a au nom de la ministre Anaté Kouméalo, salué le dynamisme des membres du nouveau bureau du Conapp dont le souci majeur est de contribuer efficacement à sortir la presse togolaise de l’ornière en l’inscrivant dans une démarche participative à la vie sociale, apportant sa pierre à l’édification d’une société moderne, libre, épanouie et démocratique. « Je voudrais saluer cette initiative du Conapp qui se révèle être l’une des déclinaisons de son plan stratégique 2014-2015 portant sur ‘’ l’Appui et l’Accompagnement à la professionnalisation des Organes de Presse’’. » soulignait-il.

 

Se réjouissant du thème du séminaire, il a déclaré que ’’le choix de ce thème est la preuve d’une prise de conscience réelle au sein même de la corporation, à commencer par vous les patrons de presse, qu’il y a nécessité que la pratique ou les mœurs journalistiques s’améliorent’’.

« Parmi les objectifs que vous vous êtes fixés, je note avec satisfaction la présence des questions pertinentes de la régulation, de l’autorégulation, de la structuration des organes de presse et de la convention collective  » a-t-il conclu.

 

Pour ce séminaire dont l’une des approches est d’amener les responsables de presse à débattre de la question de la structuration des organes de presse et de la convention collective, ainsi que de la notion de la régulation et de l’autorégulation, il est inscrit dans le contenu de l’atelier, plusieurs thématiques notamment, ‘’Un autre journalisme est possible’’, ‘’Les défis de la professionnalisation’’, ‘’Déontologie, éthique et difficultés de la presse’’, ‘’Refonder la presse’’.

CONAPP_SALLE.jpg
 
 
 
 

D’éminents spécialistes des médias issus des plus prestigieuses rédactions que sont TV5 Monde (Christian Eboulé), Jeune Afrique (Seidik ABBA), Reuters (Noël Tadegnon), et le quotidien sénégalais « Enquête » (Mamadou Wane) sont les orateurs qui partageront leurs expériences professionnelles avec celles des participants durant ces 3 jours et animeront des débats autour des communications bien édifiantes.

 

Ce que n’a pas manqué de souligner le Vice président de la HAAC, M. Donko Balougou, dans son discours de circonstance en précisant que ‘’je voudrais me féliciter de la pertinence des thèmes qui ont été inscrits dans les différents panels et qui constituent un véritable brainstorming pour un travail réussi’’.

’’ En réussissant le pari de la professionnalisation de la presse, vous aurez trouvé des solutions idoines aux maux qui la minent et qui tendent à la marginaliser encore plus au moment où la transition vers le numérique donne beaucoup d’opportunités à l’harmonisation des pratiques en matière d’éthique et de déontologie’’ a-t-il renchéri.

 

A l’issue du présent séminaire de réflexion, les patrons de presse se seront mieux familiarisés avec les exigences du professionnalisme, apprécieront davantage l’importance du respect des règles d’éthique et de déontologie, auront une meilleure appréhension des questions liées à la structuration de la presse. Au terme de ces trois (03) de travail, les participants auront également à approfondir leur réflexion sur le devenir de la presse.

 

Vicarmelo TIEM

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement