pub
Politique

Présidentielles 2015: Agbéyomé Kodjo exige un programme commun avant la candidature unique

Advertisement

Ce samedi 18 Octobre la formation OBUTS a tenu une réunion avec les responsables des bureaux des fédérations  et sections du Grand Lomé  à son siège à Djidjolé. A l’issue, une autre rencontre avec la presse a été convenue. Objectif, présenter  une analyse approfondie de la situation sociopolitique du pays aux medias nationaux et internationaux des décisions issues de la réunion des membres du bureau politique OBUTS tenue à ce jour. Entre autres sujets abordés, la vie du parti dans les structures décentralisées, les réformes constitutionnelles et institutionnelles, la composition de la Cour Constitutionnelle et la CENI, les relations OBUTS et le CST, la problématique de la candidature unique ont été tous  passés au peigne fins.

 

Dans une déclaration  liminaire lue par le secrétaire national à la communication, Fréderic Tsatsu, on apprend que  la vie de la formation OBUTS vis-à-vis de ses  structures décentralisées est en bonne santé. Du mois de juin à celui de septembre 2014, les fédérations ont sillonné  plus d’une vingtaine de localités dans les cinq régions du Togo pour des missions d’informations et de sensibilisation.
 

 

Sur la question des réformes constitutionnelles et institutionnelles, la formation politique OBUTS la trouve inévitable. ” la mise en œuvre de ces reformes s’avère inévitable dans un monde où  la vitesse des mutations politiques impose de nouveaux défis à relever, pour le vivre ensemble, et le mieux-être de la collectivité nationale“.

 

Sur la composition de la Cour Constitutionnelle et de la CENI, la formation OBUTS dit avoir pris acte. Elle invite les deux institutions à une grande impartialité dans la conduite de leur mission respective pour le triomphe de la vérité des urnes, et pour la préservation d’un climat de paix.

 

Abordant le clash entre le CST et la formation politique OBUTS, l’auteur de la déclaration liminaire, le président national Gabriel Agbeyomé parle des méthodes et pratiques contraires à leur philosophie. ‘’Pour des raisons liées à des méthodes et des pratiques qui sont contraires à notre philosophie politique, la formation politique OBUTS s’est retirée du Collectif Sauvons l e Togo (CST) dont elle fut pourtant membre fondatrice..’’ La formation OBUTS s’est désolidarisée du CST mais reste disposée à discuter sur les sujets importants de la vie de la Nation. Elle est disposée à soutenir toute initiative transparente en faveur de la démocratie et de la concorde nationale’’, a précisé l’ancien Premier ministre.
 

 

Pour la formation politique OBUTS, il est primordial de travailler à un programme commun de gouvernement avant de s’atteler au choix d’un candidat unique. Car le peuple adhère a un programme avant de choisir le candidat. ‘’Candidature unique OUI, le Programme de gouvernement d’abord’’, a martèlé le président national.
 

Après le parti de Me Apévon de réclamer un programme commun avant le choix d’une candidature unique, c’est le tour de Agbéyomé Kodjo de le réclamer.

 

Sylvia

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement